Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



137 élèves surveillants de prison expulsés pour acte de rébellion à l'école Nationale de Police


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 11 Juin 2016 || 139 Partages

En réalité, il s’agit de toute une promotion d’élèves surveillants de prison qui a été renvoyée de l'Ecole nationale de Police avant même la fin de leur formation suite à un acte de rébellion. En effet, tout serait parti d’une histoire de bizutage qu’un encadreur policier a voulu faire aux élèves surveillants, ce que ces derniers ont jugé très durs et ont refusé de s’exécuter. 

Selon le journal Enquête qui donne l’information, les élèves surveillants de prison se sont sentis alors humiliés et n’ont pas voulu s’exécuter d’autant plus qu’ils sont en fin de formation et n’ont pas besoin de bizutage. Et, la goutte d’eau de trop, c’est qu’au cours de l’exercice, l’encadreur policier concerné aurait reçu une pierre sur la tête. 

Voulant ainsi sanctionner le groupe d’élèves soupçonné d’en être l’auteur, les autres membres de la promotion ont voulu se solidariser. Une attitude très mal vue par la Direction de l’Administration pénitentiaire qui a décidé alors de virer toute la promotion. 

Interpellés, certains élèves accusent le Colonel Daouda Diop d’avoir passé outre ses compétences. Des accusations dégagées en touche, car selon toujours le même journal, la décision émane du Patron de l’Ecole nationale de Police qui a avisé le Directeur de l’Administration pénitentiaire, le Colonel Daouda Diop, qui notifié la décision aux concernés en leur demandant de rendre le paquetage c’est-à-dire les uniformes et autres et de quitter l’école. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :