Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



14 juillet: Hollande attendu sur tous les fronts


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 14 Juillet 2016 || 22 Partages

 

Brexit, Macron, 2017... François Hollande, toujours englué dans l'impopularité, est attendu sur tous les fronts jeudi lors de la traditionnelle interview du 14 juillet, la dernière de son quinquennat.

Le président de la République répondra pendant quarante-cinq minutes, sur France 2 et TF1, aux questions des journalistes David Pujadas et Gilles Bouleau, depuis la Salle des portraits de l'Elysée. Il présidera auparavant le défilé militaire sur les Champs-Elysées. 

Australiens et Néo-Zélandais, avec des soldats maoris en tenue traditionnelle, en seront cette année les invités d'honneur en hommage à leur participation à la bataille de la Somme en 1916. La patrouille de France ouvrira la parade avec huit Alfajet formant une tour Eiffel, en soutien de la candidature de Paris aux jeux Olympiques de 2024. 

Plus de 11.500 policiers et gendarmes sont mobilisés à Paris pour sécuriser les festivités de la fête nationale dans un contexte de "menace terroriste élevée", moins de deux semaines avant la fin programmée de l'état d'urgence déclenché le soir des attentats du 13 novembre. 

Attendu sur 2017, les accusations, à gauche, de "trahison" et les ambitions de M. Macron, François Hollande n'en sera pas moins confronté à des enjeux internationaux brûlants. 

A Londres, mercredi, David Cameron a rendu sa charge de Premier ministre, conséquence concrète du Brexit. L'installation anticipée de Theresa May au 10, Downing street peut laisser entrevoir une accélération du calendrier de sortie du Royaume-Uni, et rend donc plus urgentes encore les propositions d'évolution de l'Union. François Hollande effectuera à ce sujet une mini-tournée européenne la semaine prochaine, du Portugal à l'Irlande en passant par l'Autriche, la République tchèque et la Slovaquie. Un "sommet" ou une "rencontre" en Italie a déjà été annoncé pour la "fin août" par l'Elysée entre le président français, la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Matteo Renzi.

La lutte contre la "violence sous toutes ses formes" devrait également figurer parmi les thèmes de l'intervention présidentielle, malgré le succès à cet égard de l'Euro de football, seulement perturbé en début de compétition par les hooligans russes à Marseille.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :