Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


23 Juin 2011: première défaite de Wade face à son peuple avant l'irréversible défaite de la présidentielle 2012


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 23 Juin 2017 || 22 partages || 0 commentaires

23 Juin 2011: première défaite de Wade face à son peuple avant l'irréversible défaite de la présidentielle 2012
 
À ne pas oublier qu'un peuple doit être constant et cohérent dans ses volontés de changement. On a chassé Wade mais les fantômes des faits qu'on lui reprochait demeurent toujours au Palais de la République en la personne du président Macky Sall. Qu'aucune euphorie et qu'aucune amnésie ne nous fassent oublier que Wade ainsi que son fils Karim ont pillé et dilapidé les biens du Sénégal de la même manière que le président Macky Sall et son frére Aliou Sall sont actuellement en train de le faire. Ils sont tous dans le même sac. Comme disait Abdou Latif Coulibaly entre les deux tours de la présidentielle 2012: "Macky Sall c'est du Wade sans Wade" et il avait raison même s'il a fini par vendre sa dignité et son honneur au président Macky Sall.
 
Wade et Macky ont le népotisme et la ploutocratie comme programme de gouvernance. La seule différence est que le premier cité a déjà eu son "23 Juin" et que celui du second est en cours, mais tôt ou tard cela se fera. Au Sénégal il y a deux oppositions, l'une c'est les politiciens professionnels (opposition classique), l'autre c'est le peuple (opposition insurrectionnelle). Pour le moment le président Macky Sall a comme opposition des politiciens professionels. Il aura son "23 Juin" quand il aura le peuple comme opposition, et ça se fera insha Allah.
 
Quoique gardons toujours à l'esprit que Wade c'est de l'histoire ancienne. Que notre ennemi, l'ennemi du Sénégal, c'est le président Macky Sall. Et que l'appareil politique qui doit le destituer n'est pas le Pds de Wade pour qui le peuple a saigné et sacrifié ses fils afin de s'en débarrasser. C'est seulement le peuple qui peut se débarrasser de ce genre de gouvernant Gros et Gras telle une Grue en panne dans le palais de l'avenue Léopold Sédar Senghor.
 
Au passage hommage à Me Eladj Diouf pour le rôle courageux joué ce jour au sein de l'hémicycle! Hommage à chaque sénégalais sorti ce jour pour l'amour de sa nation, de la nation Sénégalaise. 
 
Que Dieu bénisse notre cher Sénégal !
 
Tahirou Sarr/ Conseiller Politique

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >