Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



253 diplômés de la Fastef réclament leur affectation


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 15 Octobre 2015 || 27 Partages

253 diplômés de la Fastef réclament leur affectation
Le collectif des sortants de la promotion 2013 de la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (Fastef) a organisé un point de presse, ce jeudi 15 octobre 2015 au siège de la Cosydep. Ce, pour dénoncer les engagements pris par le gouvernement le 9 janvier 2014 concernant leur recrutement encore non effectif. Des engagements que le Président de la République avait  pris en donnant des instructions fermes au ministre de tutelle, Serigne Mbaye Thiam de recruter tous les sortants de la Fastef.


Le responsable des 253 sortants de la promotion 2013 dénonce l’incohérence de leur ministre de tutelle. « Ayant senti l’inaction du ministre dans la matérialisation de l’engagement du chef de l’Etat, nous avions entrepris diverses actions qui nous ont permis l’ouverture de négociations entre le gouvernement et nous représenté par Serigne Mbaye Thiam, accompagné du directeur de la fonction publique et en présence des facilitateurs comme Hélene Tine et Abdou Mbow". « Lors de nos discussions Serigne Mbaye Thiam avait lui-même réaffirmé l’engagement du président de la République et  est allé  jusqu’à dire que le système a besoin de nous et le gouvernement s’engage à nous recruter tous, mais notre recrutement se fera par phase, c’est-à-dire prendre une partie durant l’année scolaire 2014/2015 et le reste sera recruté cette année 2015/2016 », a expliqué Alfousseyni Keita. « Mais à notre grande surprise le mercredi 07 octobre les O.S (ordres de service) des sortants de la promotion 2015 étaient sortis sans les nôtres. Pire encore, une semaine avant la sortie des O.S nous étions reçus par son directeur de cabinet mais la rencontre a accouché d’une souris car nous étions restés sur notre faim. Après avoir fait le compte rendu à son ministre, ce dernier nous a répondu par correspondance le lundi 12 octobre, mais le contenu de cette lettre est décevant à la limite écœurant parce que Serigne Mbaye Thiam se dédit. Il dit ceci: « je réaffirme ma position de principe en matière de recrutement qui consiste, lorsque se fait sentir et lorsque l’autorisation est accordée, à recourir à des enseignants ayant comme vous déjà subit une formation », se désole le sieur Keita qui déplore qu’aujourd’hui 253 professeurs diplômés de toutes les disciplines confondues de la Fastef soient toujours en chômage.
« Nous disons ceci à Monsieur le ministre Serigne Mbaye Thiam que nous n’accepterions plus ce qui s’est passé en 2013 le fait de recruter des gens de l’Ugb et des vacataires en nous laissant en rade. La Fastef est la seule institution habilitée à former des professeurs. Nous n’avons plus le temps d'attendre. Trop c’est trop! Nous voulons nos O.S dans les plus brefs délais, sinon nous allons passer à la vitesse supérieure », prévient Alfousseyni Keita.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :