Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



50 Cent : arrêté pour avoir balancé une insulte en concert


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 27 Juin 2016 || 26 Partages

50 Cent : arrêté pour avoir balancé une insulte en concert

Lors d’un concert dans les Caraïbes, 50 Cent s’est attiré les foudres de la police en utilisant un juron alors qu’il rappait sur son tube « P.I.M.P. »…

En ce moment, 50 Cent se fait remarquer, mais pas pour les bonnes raisons : après avoir été surpris en train de réagir violemment face à un enfant qui voulait lui dire bonjour, voilà que le rappeur s’est fait embarquer par la police après son concert sur l’île de Saint-Christophe-et-Niévès le 25 juin dernier. La raison ? Il aurait prononcé le mot « motherfuckin » dans sa chanson…

 

#50cent #PIMP #stkitts #stkittsmusicvestifle

Une vidéo publiée par Samantha Stowe (@yayysamm) le

Le membre du G-Unit avait été averti avant sa prestation de ne pas dire d’obscénités sur scène. Mais apparemment, Fifty n’a pas respecté son engagement : le mot « motherfuckin » était en trop sur « P.I.M.P. »… Oups. Un délit mineur qui lui a valu la prison ! Arrêté pour avoir dit des grossièretés en public, les forces de l’ordre lui ont également demandé de payer une amende. Ça ne rigole pas, à Saint-Christophe-et-Niévès ! Il était arrivé la même chose au rappeur DMX en 2003, au même endroit. Le représentant de 50 Cent s’est exprimé à ce sujet, assurant que ce concert qui a rassemblé 40 000 personnes était un grand succès et que « pour ses prochains voyages à Saint-Christophe-et-Niévès, [le rappeur] laissera le ‘motherfuckin’ aux Etats-Unis. » Fifty aurait déjà payé son amende et serait déjà libéré. Comprenez-vous la décision des policiers ?

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:17 Gamou 2016, Tivaoune Résidence des hôtes en images