Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


80% des crises cardiaques pourraient être évitées si tout le monde faisait ceci


L’Organisation Mondiale de la Santé fait état de 25 millions de décès chaque année des suites d’un infarctus. Les attaques cardiaques représenteraient pas moins de 45% des décès à travers le monde. Pour s’en prémunir, il est fondamental de suivre des habitudes saines.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 12 Août 2017 || 1185 partages || 0 commentaires

 

Qu’est-ce qu’un infarctus ?

L’infarctus du myocarde survient lorsque le rythme cardiaque devient anormalement saccadé et que le flux sanguin qui transite du cerveau vers le cœur bloque, suite à l’obstruction de l’artère coronaire ou d’un des vaisseaux sanguins du cœur, ce qui entraîne inéluctablement la nécrose (mort) du muscle cardiaque par manque d’apport en oxygène. Il en résulte une accumulation de graisse, caractérisée par des spasmes coronaires ou des caillots qui se forment sur les parois et finissent par obstruer les artères coronaires.

Les facteurs favorisant la survenue d’une crise cardiaque

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un infarctus, les plus connus sont : 

  • L’hypertension artérielle
  • Les antécédents familiaux
  • La consommation de drogues 
  • L’hyperlipidémie (taux élevé de lipides dans le sang qui favorise la formation de caillots de sang)
  • Le tabac
  • Le diabète
  • L’obésité
  • Le stress
  • Le sport à fréquence intensive 
  • La polyglobulie (production de globules rouges en excès)
  • L’embolie coronarienne 
  • Des affections coronariennes rares (maladies de Kawasaki et de Takayasu, périarthrite noueuse…)

Les signes avant-coureurs d’une attaque cardiaque 

  • Une douleur intermittente, qui s’accompagne d’une sensation d’oppression au niveau du  thorax et qui ne se dissipe pas au repos 
  • Une douleur qui irradie de la poitrine vers le cou, l’épaule, le bras, le dos, la mâchoire, les dents 
  • Une douleur prolongée dans la partie abdominale ainsi que des brûlures d’estomac
  • L’essoufflement
  • La sudation et un refroidissement de la peau
  • La perte de connaissance
  • Des nausées et des vomissements
  • Un refroidissement de la peau
  • L’anxiété  et la peur d’un danger imminent

Comment s’en prémunir en gestes quotidiens ?

La méthode la plus efficace pour prévenir les crises cardiaques est d’adopter un ensemble d’habitudes en veillant à subvenir à vos besoins nutritionnels et physiques :

 
 
 

1- L’alimentation est un volet fondamental ! Pour un cœur en bonne santé, incorporez dans vos menus ces denrées qui limitent les risques d’hypertension, baissent le taux de cholestérol et empêchent les artères de se boucher aussi efficacement que les médicaments.

  • Plein haro sur les amandes et les fruits à coque ! C’est connu, l’hypercholestérolémie entraîne des troubles cardiaques. Une étude a démontré que le mauvais cholestérol décampait à l’ingestion de phytostérols et de la vitamine E que contiennent les amandes. Des études ont révélé qu’une consommation quotidienne de 30 g d’amandes permettait de réduire de 45% le risque de formation de caillots.
  • Selon une étude, les femmes âgées entre 25 et 42 ans qui consomment des fruits rouges  présentent moins de risque de faire une crise cardiaque. Ceci grâce à leurs propriétés antioxydantes, susceptibles de dilater les vaisseaux sanguins et diminuer la pression artérielle.
  • Vous devriez consommer plus d’agrumes ! Oranges, citrons et pamplemousses sont riches en vitamine C, ce qui est très bon pour le cœur.
  • Les légumes verts, fruits secs, pastèques, bananes, ail cru, carottes et tomates donnent au cœur un coup de fouet supplémentaire.
  • Les poissons gras comme le saumon, la sardine et le thon sont gorgés de bienfaits pour cet organe si vital.

2- L’activité physique est préconisée à condition que les efforts soient progressifs et qu’ils ne soient pas effectués après les repas, surtout pendant la digestion, où l’apport d’oxygène au cœur baisse au profit des intestins.
Préférez les sports d’endurance qui améliorent les capacités cardiovasculaires sans trop violenter le cœur. Adonnez-vous à raison de 20 minutes par jour, à la marche, au footing avec parcimonie, au vélo d’appartement, au yoga, à la gymnastique en évitant les exercices qui impliquent un blocage respiratoire, à la natation dans des eaux pas très froides.

3 – Tout est question d’équilibre dans la consommation de vin. Selon une étude, la consommation modérée de vin rouge s’avère bénéfique pour les victimes d’un infarctus du myocarde. Deux verres par jour, ni plus ni moins !

4 – Gare à votre tour de taille ! Le risque d’une attaque cardiaque est plus fort quand le périmètre abdominal est supérieur à 88 cm chez la femme, 102 cm chez l’homme.

 

5 – Arrêter de fumer sera tout aussi salutaire pour votre cœur.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :