Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



«A côté du classement du FMI, le Sénégal est 163ème sur le développement humain», (FPDR)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 10 Novembre 2015 || 110 Partages

La conférence des leaders du FPDR (Front Patriotique pour la Défense de la République), tenue ce lundi sous la présidence de son coordonnateur, Mamadou DIOP Decroix, s’est  penchée sur la situation nationale. Ainsi ces membres de l’opposition dénoncent «le silence du Président Macky SALL et de son gouvernement face au refus d’une partie du patronat d’appliquer le décret présidentiel accordant la retraite à 60 aux travailleurs dans le secteur privé». «Aujourd’hui, plusieurs familles sont dans le désarroi car, la date fatidique de leur cessation est fixée au mois de décembre prochain», diagnostique le  FPDR qui exige «le rétablissement, sans délai, des travailleurs concernés dans leurs droits».
 
«A côté du classement du Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvres, existe le dernier rapport sur le développement humain qui révèle que l’indice de développement humain du Sénégal est à 0,47 et que le taux de pauvreté est à 46,7%», indiquent Mamadou Diop Decroix et Cie qui précisent que ce «rapport rendu public par le programme des Nations Unies pour le développement classe notre pays à la 163ème place sur 187 du monde». «Ce rapport sur l’indice de développement humain du Programme des nations unies pour le développement (Pnud) est aussi axé sur la vulnérabilité et sur la manière dont celle-ci «menace de nuire aux progrès du développement humain», enfonce le FPDR dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com. Pour ces opposants, «tout ceci présage des lendemains économiques sombres, malgré les innombrables  slogans vendus aux populations».
 
Sur un autre registre, le FPDR dénonce «la tentative du gouvernement d’usurper la gestion des ordures aux collectivités locales auxquelles revient la compétence» et  invite «l’Etat à renforcer les moyens des villes concernées et à s’éloigner de toute sorte d’opération politicienne qui met en avant le parti au détriment de la patrie». Pour ce qui concerne la forfaiture à l’Assemblée Nationale, le Front encourage «la poursuite du combat pour un retour à la légalité» et appelle «le peuple et particulièrement les militants des partis de l’opposition à préparer activement le grand rassemblement du peuple prévu devant l’Assemblée Nationale, sur la place Soweto,  et dont la date vous sera ultérieurement communiquée». 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >