Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



A la découverte de Ndeye Banna Diop, une jeune écrivain à la plume d'or


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 21 Mai 2016 || 729 Partages

A la découverte de Ndeye Banna Diop, une jeune écrivain à la plume d'or

Présentez vous à nos chers lecteurs

Je m’appelle Ndeye Banna Diop, je suis née à Dakar en Novembre 1995. Je me suis réfugiée assez vite dans l’écriture tout en la décrivant comme une passion. Après mon Baccalauréat en 2013 au collège Yavuz Selim, j’ai commencé mes études en Bachelor of Arts in International Business à Eticca. L’ainée de ma famille avec un petit frère et une petite sœur, je suis aussi Auteur de plusieurs autres livres, films et émissions et compte tourner mon premier film « Fated » au Sénégal.
Après 3 ans de refuge dans l’écriture, j’ai publié mon premier livre « Once Upon A Time » en France par la maison d’édition « Edilivre »

banna

Parlez nous de votre ouvrage en quelques mots.

“Once Upon a Time” est un ouvrage simple et très complexe en même temps. Simple de son accessibilité à toute personne et complexe du fait qu’il relate des faits de la société sénégalaise. Ce livre ne sensibilise pas mais il dénonce par le biais de sentiments, de péripéties et de réalités.

D’où vous est venu l’idée d’écrire ce livre?

Au début c’était une petite chronique histoire de m’occuper quand je m’ennuie mais après ça m’a pris la tête et j’ai commencé à écrire du n’importe quoi. J’ai aussi essayer de faire des rimes etc (que je publie sur ma page facebook qui est “Banita Diop” au passage) du coup je me suis dit pourquoi ne pas écrire un livre comme le fait d’autres (bien plus âgé que moi). Et voilà! d’un rien j’ai écris le livre.

Quelle est votre source inspiration ?

Personnellement tout m’inspire. Même le silence est très bruyant pour moi. Je n’ai pas de choix de moments ou d’endroits pour étaler mes idées. Toute chose qu’une personne évoque peut m’inspirer.

banita

A quels lecteurs s’adresse votre ouvrage ?

Le livre a été édité sous un format où tout le monde peut se retrouver. Un professeur de français qui a lu mon livre (que je remercie vraiment by the way) m’a fait un feedback et il m’a dit que c’est un livre écris avec des “lol” des “mdr” etc et en même temps au fond c’est un livre assez correct (pas d’exagération, pas d’insultes ni rien) donc que ça soit un jeune ou un vieux, personne ne se sentirait offensé. Au contraire toute personne peut y retrouver sa personnalité donc en gros c’est un livre qui n’a pas de cible précise.

Quel est le personnage le plus évoqué dans votre ouvrage ?

Il s’agit de Maya principalement mais dans l’ouvrage toutes les histoires sont de près ou de loin reliées de ce fait tous les personnages sont pratiquement évoqués.

Quelle place occupe l’écriture dans votre vie ?

L’écriture fait tellement partie de moi que je ne peux plus m’en passer. C’est ma source de vie.

Avez-vous fait de la publicité pour votre livre ? Si oui comment ?

Je n’en ai pas trop fait. Juste sur facebook et de bouches à oreilles mais je compte organiser une conference de presse sous peu pour présenter le livre.
bana
Selon vous, quelle est l’avenir de l’auto-édition ?

Je pense que l’auto-édition avancerait bien si les gens se concentrent beaucoup sur la lecture et quils aient confiance en eux. Qu’ils sachent qu’ils peuvent avoir ce qu’ils veulent sans pour autant attendre quelqu’un.
-Un dernier mot pour la fin ?

Mon dernier mot serait un Merci. Je ne peux qualifier ce sentiment de joie qui est en moi mais comme.je.le dis tout le temps: les obstacles existent pour être surmontés mais les talents existent pour être valorisés.

Propos recueillis par Ndiawar Ndiaye de Buzzclic.net


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:28 Ousmane Sow inhumé à Dakar, ce mardi