Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



ABDOU MBOW : "Abdoul Mbaye donne raison à Macky Sall de l’avoir limogé"


Les militants de l’Alliance pour la République (Apr) ont apporté la réplique à Abdoul Mbaye qui a profité du lancement de son parti pour dénoncer les manquements du régime. Pour le porte-parole adjoint de l’Apr, Abdou Mbow, ces déclarations prouvent que Macky Sall avait raison de se séparer de son ancien Premier ministre.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 17 Mai 2016 || 486 Partages

Abdou Mbaye a profité du lancement de son parti ce week-end pour mettre à nu les manquements du gouvernement de Macky Sall. Des déclarations qui n’ont pas été du goût des partisans du chef de l’Etat.

Joint par EnQuête, le porte-parole adjoint de l’Alliance pour la république (Apr) s’est offusqué des propos de l’ancien Premier ministre du Sénégal. Pour Abdou Mbow, l’attitude d’Abdoul Mbaye donne raison au Président Macky Sall qui, dit-il, s’est séparé de lui car il est sorti de la ligne directrice que le gouvernement s’était fixé depuis 2012. ‘’Je ne reconnais plus Abdoul Mbaye. Il avait dit devant la représentation parlementaire que le Président Macky Sall est l’homme qu’il faut pour le Sénégal’’, rappelle le parlementaire qui regrette que trois ans plus tard, l’ancien chef du gouvernement change de discours. Un retournement qui, selon lui, doit amener les Sénégalais à s’interroger sur sa personne.

S’inscrivant en faux contre les déclarations de l’ancien chef du gouvernement, le porte-parole adjoint de l’Apr soutient que rien n’a changé dans la démarche et la gestion du chef de l’Etat. ‘’Abdoul Mbaye ne doit pas critiquer le régime du président de la République parce qu’il en était le Premier ministre’’, fulmine-t-il. Abdou Mbow décèle ainsi derrière la posture d’Abdoul Mbaye une volonté manifeste d’occuper le fauteuil présidentiel parce qu’ayant pris goût au pouvoir durant son passage à la Primature. ‘’Il lorgne le fauteuil présidentiel. Ça, c’est clair. Tous les anciens Premiers ministres lorgnent le fauteuil du chef de l’Etat dès qu’ils prennent goût au pouvoir’’, soutient-il. ‘‘Je le comprends bien, il a été Premier ministre et au Sénégal, quand on est chef du gouvernement, on pense qu’on doit devenir président de la République mais au moment venu, les Sénégalais jugeront’’, renchérit-il.

ENquête


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >