Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



ABSENTEISME - Abdoulaye Wilane: « La session budgétaire prend beaucoup de temps aux parlementaires»


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 27 Novembre 2015 || 19 Partages

ABSENTEISME - Abdoulaye Wilane: « La session budgétaire prend beaucoup de temps aux parlementaires»
L’absentéisme des députés à l’Assemblée nationale fait encore l’actualité. La pratique, dénoncée par le président de l’institution parlementaire, fait réagir des députés. Dans les colonnes de Sud Quotidien, le porte-parole du Parti socialiste, Abdoulaye Wilane préconise une réforme du travail parlementaire.

«Je ne peux que m’en désoler sur le constat fait par le président de l’Assemblée nationale. Notre pays a besoin de rupture non pas en termes d’action gouvernementale ou de changement dans l’orientation de la gestion du pays mais dans le rapport que les acteurs politiques ont eux-mêmes avec la politique, avec le bien public mais aussi avec les citoyens. Je pense aussi que la session budgétaire prend beaucoup de temps aux parlementaires parce que c’est comme une sorte de marathon où les travaux de commissions sont agencés de manière à ce que les députés travaillent sans répit», soutient le socialiste.

Il explique : «Quand surviennent des événements à caractère social ou religieux, cela peut être aussi à l’origine de certains comportements. Lorsque les députés de la région de Kaffrine sont, par exemple, invités à être présents dans leur terroir pour les besoins de la célébration de la Journée de l’élevage (organisée hier, jeudi-ndlr) tout comme les députés qui sont fortement intéressés par le développement de l’élevage, ils peuvent être absents. En tout cas, je ne disculpe personne mais j’analyse».

Wilane de recommander toutefois à ses collègues députés de «se remettre en cause pour revoir leurs conditions de travail, si c’est trop long, très contraignant, s’ils ont des engagements ou bien s’il y a un chevauchement dans le calendrier républicain entre les activités des administrations et celles de l’Assemblée nationale. Il faut qu’ils revoient leur mode de travail», dit-il.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :