Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Abdoulaye Daouda Diallo donne des indications pour une bonne organisation du Magal


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 16 Novembre 2015 || 51 Partages

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a invité, lundi, les autorités régionales de Diourbel à mettre l’accent sur les questions relatives à l’énergie, l’hydraulique et la Santé, afin que le magal de Touba, prévu le premier décembre, puisse se dérouler dans de bonnes conditions.
 
"Pour l’essentiel, il n’y a pas de difficultés majeures. Les seuls points sur lesquels nous devons être prudents et beaucoup plus perspicaces, ce sont les points relatives à l’énergie, l’hydraulique et la Santé, puisque ce sont de grosses demandes’’, a-t-il dit.
 
S’exprimait au cours de la rencontre préparatoire du magal 2015, M. Diallo a demandé aux autorités régionales de Diourbel de se pencher davantage "sur ces points qui manquent".
 
‘"On est à moins de deux semaines de la tenue de cet événement, il faut que l’on soit prêt pour qu’il n’y ait pas de surprises et n’eût été la panne subite d’un des forages de Touba, on serait largement au-dessus des besoins", a-t-il dit.
 
De son côté, le porte-parole du khalife des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, s’est félicité de l’état d’avancement des préparatifs, les objectifs fixés étant atteints pour la plupart, selon lui.
 
"Le seul problème’’ qui demeure tient au forage du quartier de Janatoul Mahwa, à Touba, "tombé en panne alors qu’il approvisionnait beaucoup de localités en eau", a-t-il signalé, se disant confiant pour le reste.
 
"Le magal est un grand événement qui a un impact important sur l’économie du pays, car il draine beaucoup de monde venant de partout", a-t-il soutenu.
 
Le marabout a invité les fidèles à la tolérance lors de ce rendez-vous annuel commémorant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme, l’une des principales confréries musulmanes sénégalaises.
 
La sécurité va être renforcée pour l’édition 2015, au cours de laquelle 1.425 éléments des forces de l’ordre seront déployés dans la cité religieuse dont les routes seront réhabilitées, ont indiqué les services concernés.
 
Des ambulances (19), 115 tentes, 345 matelas seront mis à la disposition du comité d’organisation, à 72 heures de l’événement, a-t-on appris. De même, 25 camions de vidange ont été déjà envoyés à Touba, 18 autres viendront en complément avant la tenue de la manifestation.
 
La Sénélec, la société nationale d’électricité, est par ailleurs en train d’installer des poteaux électriques et compte finir toutes ses installations pour le magal, au nombre de 300, avant le premier décembre. Les groupes de secours devant être au niveau de la mosquée sont déjà en place.
 
Les services en charge de la communication et des télécommunications, de l’élevage et de la sécurité, ont de leur côté assuré que "tout sera fin prêt avant le magal".

Dakarflash2



Nouveau commentaire :