Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Abdoulaye Daouda Diallo sur la double nationalité : «Cette question, il faut qu’on en parle»


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 15 Août 2016 || 363 Partages

Le pôle de la majorité, qui a proposé à la Commission technique de revue du code électoral (Ctrce), que tout candidat à l’élection présidentielle de renoncer à sa ou ses nationalités 5 ans avant le jour du scrutin n’est pas à négliger.

Si Benoît Sambou en est l’auteur, même s’il précise que c’est une idée d’un allié de l’Apr, le Gouvernement aussi veut bel et bien que le débat se pose.

Et le ministre de l’In­térieur, qui défendait hier le projet de loi portant refonte des listes électorales, s’est exprimé sur la question. Pour Abdoulaye Daouda Diallo, «l’exclusivité de la nationalité est une obligation», comme le dispose la Constitution.

Il reconnaît qu’il faut un débat autour de cette question qui alimente les discussions au Sénégal depuis un certain temps, mais se veut prudent sur le délai de renonciation.

«Il faut bien qu’on voit les conditions dans lesquelles on va exercer cette disposition au niveau de nos compatriotes. Main­tenant, 5, 2, 10 ans, je pense qu’il appartiendra au Conseil constitutionnel d’en définir les termes.

Mais ce qui est constant, c’est que cette question de nationalité il faut qu’on en parle», a dit le ministre en charge des Elections.

Le Quotidien


Dakarflash2



Nouveau commentaire :