Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Abdoulaye Wade à Al Amine: «Je ne vais pas parler de politique, mais nous nous connaissons très bien»


A Tivaouane hier, Me Wade a laissé un peu de répit à Macky Sall et son régime qu’il pilonne depuis son arrivée à Dakar, lundi dernier. Il s’est contenté de présenter ses condoléances et rappeler ses relations avec Serigne Abdou Aziz Sy et la famille

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 15 Juillet 2017 || 473 partages || 0 commentaires

Me Abdoulaye Wade s’est rendu, hier, à Tivaouane, pour présenter ses condoléances au nouveau Khalife général et à la famille Sy, suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum. Sur place, il s’est félicité de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé et a prié pour qu’Abdoul Aziz Sy Al Amine continue encore à diriger la tarikha pendant de longues années. 


A Tivaouane, Wade, qui depuis son retour au pays a eu un discours très politique et a beaucoup tapé sur Macky Sall et son régime, a mis la pédale douce. «Aujourd’hui, je ne parlerai pas de politique, mais nous nous connaissons très bien. Il y a beaucoup de choses concernant la tarikha, c’est lui et moi qui avons fait ensemble les démarches, du temps de Serigne Abdou Aziz Sy. Aujourd’hui, je ne serai pas là à dire que je veux ceci ou cela. Mais lui, il me connaît», a précisé d’emblée Wade au Khalife. 


«Ce dont je suis capable, beaucoup de gens de mon âge n’en sont pas capables» 


Et pourtant, il n’a pas pu s’empêcher de parler politique, même si, cette fois, c’est pour se concentrer sur sa personne, sur son retour sur la scène politique, sur ce qu’il a apporté et peut encore apporter au Sénégal. «Dieu m’a donné tout ce qu’il peut donner à un homme : le pouvoir, l’argent, la paix avec les gens. Dieu a fait que ce dont je suis capable, aujourd’hui, beaucoup de gens de mon âge n’en sont pas capables. Donc, je rends grâce à Dieu pour cela. Mais je sais pourquoi Dieu l’a fait. Car tout ce que Dieu fait, il faut voir pourquoi il l’a fait», souligne Wade. Et d’ajouter : «J’ai beaucoup de connaissances et de savoir-faire. Mon seul regret est que je n’ai pas pu en faire bénéficier suffisamment le Sénégal. Serigne Abdou me connaît. Il sait combien je porte le Sénégal et l’Afrique dans mon cœur. Comme je l’ai dit, Dieu m’a donné le savoir, le savoir-faire et l’amour pour le Sénégal. Et je peux encore faire plus que ce que j’ai déjà fait. C’est ce qui explique mon retour». 


«Si je ne faisais pas campagne, on allait inventer des choses…» 

Un retour décidé, après une forte invite de son parti et ses alliés de la coalition gagnante Wattu Senegaal. «Quand ils m’ont demandé de venir les aider et de devenir leur tête de liste, j’ai accepté», note Me Wade. Et l’ancien chef d’Etat d’ajouter qu’il ne comptait même pas battre campagne, parce que son bilan à la tête du pays parle pour lui. Mais il craignait qu’en ne battant pas campagne, cela laisse libre cours aux supputations. «Je leur avais dit que je n’allais pas faire de campagne, parce que je n’en ai pas besoin. Quand tu as dirigé un pays pendant 12 ans, il faut laisser les gens apprécier d’eux-mêmes. Mais si je ne faisais pas campagne, on allait inventer des choses ou trouver toutes sortes d’explications (sans doute en référence à son âge avancé et à son état de santé). Mais il y a des endroits où je n’ai pas besoin d’aller, car j’y suis tous les jours, parce que je suis dans le cœur des populations», explique-t-il. 

avec Jotay.net

Dakarflash4



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juillet 2017 - 19:27 Y en a marre va parler ce lundi