Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Abou Abel Thiam : «C’est devenu un handicap d’avoir été compagnon de Macky Sall »


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 3 Août 2016 || 121 Partages

Abou Abel Thiam : «C’est devenu un handicap d’avoir été compagnon de Macky Sall »
L’Alliance pour la république (APR) ne peut être qualifiée de parti politique. C’est l’avis de Abou Abel Thiam, le président du Collège de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Selon lui, le parti présidentiel ne dispose pas encore de structures faisant de lui un parti politique. Et pire encore, les anciens compagnons du chef de l’Etat n’occupent pas la place qui devrait être la leur.
L'APR à ce jour, n’est pas un parti politique, à mon sens. Un parti, ce sont des organes, une circulation de l’information de bas en haut et de haut en bas, la responsabilisation des combattants, mais aussi des prises de décisions à l’interne, à travers lesdits organes », a déclaré Abou Abel Thiam qui se prononçait sur l’état actuel du parti présidentiel et de sa structuration. 
 
Visiblement dépité par le chemin emprunté par le chef de l’Etat qu’il avait accompagné dans sa traversée du désert, l’ancien journaliste martèle : «Depuis 2012, le groupe qui a porté Macky Sall au pouvoir n’est pas structuré, ne dispose pas de majorité à l’Assemblée nationale ni au Gouvernement, pas plus qu’il ne détient les positions de pouvoir les plus importants. Il s’y ajoute qu’aujourd’hui, c’est devenu un handicap d’avoir été un compagnon de lutte de Macky Sall». 
  
M. Thiam de conclure : «Les néo-politiciens, les transhumants et nouveaux amis de Macky Sall, ceux qui l’ont farouchement combattu, sont aujourd’hui aux manettes. Et il se trouve dans le parti, des gens pour armer, encourager et promouvoir ces gens-là, se faire les complices de leurs deals ! Des complots nés de cet état de fait ont été éventés, d’autres sont en gestation et visibles pour qui sait observer».
pressafrik

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >