Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Absurde : le voleur se croyait invisible, il s’est fait arrêter tout nu!


Les faits se déroulent dans la ville de San-Pedro au quartier CMA près de l’école primaire Bad-Bardot 1. Habitant une cours commune sans commodité aucune, ce monsieur prenait sa douche dans un coin de la cour. Soudain il aperçoit depuis sa douche de fortune sans toiture, un jeune homme quelque peu étrange vu qu’il n’était pas habillé.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 12 Juillet 2016 || 1583 Partages

Absurde : le voleur se croyait invisible, il s’est fait arrêter tout nu!

Le visiteur marchant à pas feutrés, s’introduit au salon débranche le DVD, s’empare des téléphones portables et se met à fouiller la maison. L’état de nudité de cet étrange personnage dans sa maison l’interpela surtout que son épouse était couchée. Il se cherche une cachette en se munissant d’un gourdin pouvant assommer un bœuf tant il ne voulait rater « l’akwaba » à son étranger.

 

Mais suite à un mouvement incontrôlé, le visiteur fait tomber une pile d’assiettes.Réveillée en sursaut, la femme découvre un homme nu dans sa chambre. Elle hurle et appelle au secours. Surpris, le voleur tente de sortir en flèche tel un gnou dans le seing gueti de la maison. À la porte, il se trouve face à face avec le maître des lieux. Mais ce dernier avait oublié qu’il sortait de la douche, ayant ainsi pour seul vêtement que sa serviette, le malin voleur choisit alors de prendre la poudre d’escampette jouant sur le fait que son adversaire ne sois compétitif n’étant pas habitué à la transparence de la ‘’tenue’’ de course. Le voleur qui n’en demande pas mieux, pique un sprint.

 

 

Derrière lui, fusent des cris de détresse. Le quartier est ainsi alerté. Le fuyard, croyant certainement détenir un pouvoir à même de le rendre invisible, s’arrête un moment, fait des incantations et se frotte le dos contre une maison. Ses poursuivants excités, foncent sur lui. Le gris-gris ne marche pas. L’homme se livre. Peut-être pour bénéficier d’une circonstance atténuante.
Epinglé, le voleur nu demande pardon et réclame des vêtements pour cacher sa nudité. Demande rejetée. La foule déchaînée, menace de couper son “kiki”, s’il n’en dit pas plus sur les raisons de sa tenue obscène. Ainsi, Sawadogo Abou dit AB commence à parler comme un automate et se présente. Âgé de 38 ans, père de deux enfants et vivant en concubinage, il est commerçant ambulant de pommades. N’arrivant plus à joindre les deux bouts, AB s’est reconverti dans le vol sur conseils de son ami Moussa.

 

“Nous sommes allés voir un dozo qui nous a préparés une potion magique pour renforcer nos chances de prospérer dans le vol mais aussi pour prévenir les risques de nous faire prendre. Il fallait donc nous mettre nus et réciter une prière qui nous donnerait le pouvoir d’être invisibles. Une autre prière suivie d’un frottement du dos contre un mur pour disparaître”, révèle-t-il à ses bourreaux. AB était à son coup d’essai. Qui a été un fiasco! Les riverains le ligotent, le tiennent en laisse et font le tour du quartier. Les fouets sifflent sur son dos et ses fesses dures. La partie d’humiliation terminée, il est ensuite conduit chez sa femme et ses deux enfants, toujours dans sa tenue d’Adam.

 



 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >