Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Abus de confiance: Alias Diallo traîné en justice pour…. 175.000 FCfa


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Novembre 2015 || 76 Partages

Abus de confiance: Alias Diallo traîné en justice pour…. 175.000 FCfa
Le célèbre salsero Alias Diallo a été attrait hier devant la barre du tribunal correctionnel pour abus de confiance sur une somme de 175.000 FCfa. En réalité, cet argent constitue une avance sur le cachet (350.000) du musicien engagé par les Guide de la petite Côte une soirée dansante le 2 mai dernier à Joal. Seulement, « El maestro » qui devait animer cette soirée a fait faux bond aux organisateurs. Pour justifier son absence, renseigne Anna Sambou, le Sasero les a appelés au téléphone pour leur croire d’une voix triste que sa maman est décédée. Même si l’histoire a été montée de toutes pièces, elle a fait son effet puisque Anna Sambou n’avait pas manqué de compatir de la douleur du musicien. Et puisqu’il ne peut pas venir, l’artiste promet d’envoyer un de ses amis musiciens pour animer la soirée. Anna Sambou et des amis on t attendu toute la nuit sans voir l’ombre d’un chanteur. Ils ne tarderont pas à apprendre plus tard qu’Alias Diallo avait, en réalité pris des engagements ailleurs. En fait, après avoir convenu d’une soirée à 350.000 FCfa avec Anna Sambou, El maestro qui est tombé par la suite sur une proposition beaucoup plus juteuse, a prétexté le décès de sa mère pour justifier son absence. Des habitants de Joal, qui connaissent parfaitement ceux qui avaient fait meilleure proposition au Salsero ont vendu la mèche et Alias Daillo a été confondu. Hier devant la barre, l’artiste musicien a juré sur tous les saints que sa mère était effectivement décédée la veille, le 1er mai. On lui a annoncé le décès alors qu’il était sur scène à Fatick. «Je ne pouvais pas interrompre la soirée parce que j’avais pris un engagement et puis la maman était vielle », explique-t-il au juge. Le lendemain, 2 mai, il devait jouer à Joal. Dans un premier temps, il a nié avoir joué quelque part, cette soirée du 2 mai. Acculé par le juge, il avoue finalement qu’il a joué au Cercle Messe des Officier. Mais de préciser : «c’était en playback et on m’a payé 100.000 francs ». Des propos qui ont plongé la salle dans l’hilarité générale. « Vous perdez votre mère la veiller pourquoi avez-vous décidé de jouer le même pour un play-back ? », lui demande le juge. « C’était pour décompresser », rétorque Alias Diallo suscitant l’hilarité dans la salle.

La partie civile représentée par Me Etienne Ndione a réclamé 1,5 million de francs Cfa au motif qu’elle avait engagé des dépenses qui s’élèvent à 560.000 FCfa. Le parquet a requis la condamnation du Salsero à 6 mois assorti du sursis. Pour sa part Me Abdou Dialy Kane, avocat de la défense, estime qu’il s’agit d’une affaire civile et non pénale. Pour désintéresser la plaignante, Alias Diallo a versé à l’audience 100.000 FCfa. Il sera fixé sur son sort le 5 janvier prochain.

L’AS

Dakarflash2




1.Posté par bijoux le 18/11/2015 16:35
SPECIAL PROMO A HARMONY.
Venez vous detendre avec la belle drianke malienne a la forme genereuse.
Qui vous transportera dans son jardin secret.
Avec ses astuces typiquement malienne.
770617842/763387151

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Trois astuces pour avoir des lèvres parfaites