Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Accusée de détournement de 50 millions F Cfa : Khady Mbow, totalement blanchie par la Justice du Gabon, dit pardonner à tout le monde


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 16 Octobre 2015 || 101 Partages

Accusée de détournement de 50 millions F Cfa : Khady Mbow, totalement blanchie par la Justice du Gabon, dit pardonner à tout le monde

Son nom a été sali, à travers la presse, les réseaux sociaux, entre autres. Et ce, après qu’elle a été citée dans une sombre affaire de  détournement de 50 millions F Cfa de l’entreprise « Sabamo Libreville » que dirige son compatriote Abdoulkhadir Mbaye.

Mais le temps étant le meilleur juge, l’ancienne ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie sous l’ex-Président de la République, Abdoulaye Wade, vient de prendre sa revanche sur ses contempteurs. Car, nous sommes est en mesure d’écrire, sans courir le risque d’être démenti, que Khady Mbow vient d’être totalement blanchie par la Justice gabonaise.

En d’autres termes, aucune charge ne pèse, désormais, sur cette ancienne ministre du défunt régime libéral, qui, a été maladivement traînée dans la boue, il y a de cela plusieurs mois. Dans la mesure où, pour rappel, Khady Mbow a été faussement accusée  d’avoir ouvert un compte bancaire dans la même banque avec un dépôt de 22 millions F Cfa. Et d’avoir procédé à des virements à sa fille Mame Bousso Thiam qui vit en France.

A cet effet, rouge de colère, son patron d’une Société nationale immobilière du Gabon(Sni) lui a envoyée, disait-on, une mission d’audit. Avant que ladite mission ne découvre par devers elle un trou de 50 millions F Cfa.

Envoyée en mission au Gabon après un mois de service à Dakar, Khady Mbow est accusée d’avoir profité d’un prêt de banque de 413 millions F Cfa. Mais tout ceci est archi-faux, si l’on se fie à la Justice gabonaise.

Nous avons pu à travers une connaissance de l’ancienne ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie, a pu parler à cette dernière. Mais aussi invraisemblable que cela puisse paraître, en dépit de tous tout le tintamarre et les charivaris racontés à son sujet, à l’époque, Khady Mbow affiche une grandeur d’esprit sans commune mesure.

“Je suis soulagée, ma famille et mes proches également”, fantasme-t-elle de bonheur. Maintenant, ajoute-t-elle : “j’ai pardonné à toutes celles et à tous ceux qui m’ont calomniée, dans le cadre de cette affaire qui n’en était jamais une. J’ai tourné la page”.

Source: Actusen


DakarFlash1



Nouveau commentaire :