Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Adultère à Yoff – Surpris sur la femme d’autrui, A. M. Diallo roue de coups l’époux et le ligote


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 13 Février 2016 || 1559 Partages

Adultère à Yoff – Surpris sur la femme d’autrui, A. M. Diallo roue de coups l’époux et le ligote

Surpris sur la femme de son voisin, A. M. Diallo a eu une réaction surprenante et pleine d’aplomb. Il s’est emparé d’un bâton pour rosser le mari cocufié. Il a été déféré pour adultère, coups et blessures volontaires et vol.

En plus d’être cocu, M.M. Keita s’est fait rosser et ligoter par l’amant de sa femme. Il s’en est ouvert aux éléments du commissariat des Parcelles Assainies. Dans la nuit du dimanche au lundi, vers 3h du matin, il a surpris sa femme en pleins ébats avec A.M. Diallo, dans le lit conjugal. S’attendant à des explications et à des excuses, M. Diallo qui est ‘’une montagne de muscles’’, selon ses dires, s’est emparé d’un bâton pour le rouer de coups. Ensuite, il l’a ligoté avant de disparaître avec son téléphone portable, ses pièces et la somme de 5 000 F CFA. ‘’Je me sens très mal. Je n’en revenais pas quand je les ai surpris’’, a-t-il ajouté. Il aurait bien voulu rendre les coups reçus mais il n’était pas de taille à affronter A.M. Diallo qui ‘’a l’allure d’un lutteur’’.

Ainsi, muni d’un certificat d’incapacité temporaire de travail de 10 jours, il a déposé une plainte. Selon toujours ses révélations, son beau-frère est venu à sa rescousse et s’est mêlé à la bagarre. Vu qu’il avait la même corpulence que l’agresseur, ils ont échangé de violents coups de poing. Dans cette affaire, le vigile de la maison où logent les Keita a été entendu. Il a enfoncé la dame et son amant. A deux reprises, a-t-il confié, il a surpris M.D. Camara et M. Diallo dans des positions indécentes. Mais, de peur de briser le couple, il n’a rien dit.

« Sa femme m’a toujours dit qu’elle ne l’aime pas »

Ensuite, les hommes du Commissaire Mandjibou Lèye ont convoqué et entendu A.M. Diallo. Ce dernier a tout nié de cette histoire qui continue de secouer le quartier de Yoff Ndeungagne. Selon sa version, M. Keita est allé chez lui l’accuser d’entretenir des relations adultérines avec sa femme. Mais jamais il n’a levé la main sur lui. En plus de nier les coups, A.M. Diallo a ajouté que l’idée ne lui a jamais traversé l’esprit d’avoir des relations intimes avec M.D. Camara. ‘’Sa femme m’a toujours dit qu’elle ne l’aime pas. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle n’a pas voulu avoir d’enfants avec lui. Mais je n’ai jamais eu de rapports avec elle. Je n’ai pas battu non plus M. Keita’’, s’est-il défendu. Il a aussi récusé le vol. ‘’Je n’ai pas vu la couleur de son argent. Concernant l’ordinateur, c’est sa femme qui l’avait caché.’’

« Je n’aime pas mon mari, je demande le divorce depuis longtemps »

M.D. Camara, l’épouse, a tenu un discours aux antipodes des faits. Devant les enquêteurs, elle a confié qu’elle a été réveillée par des cris et le bruit fait par une bande de 7 personnes qui se faisaient passer pour des policiers. Mais elle est restée cloîtrée dans sa chambre. Elle a traité de mensongères les allégations faisant état de relations adultérines. Par contre, elle a été claire sur ses sentiments envers son mari. ‘’Je n’aime pas mon mari. Je lui demande le divorce depuis longtemps, mais il refuse’’. Selon la dame, c’est son mari qui avait caché l’ordinateur pour créer des problèmes à A.M. Diallo. Elle a poursuivi qu’elle ne ressent rien pour lui.

A.M. Diallo a été déféré au parquet pour les faits de flagrants délits d’adultère, coups et blessures volontaires suivis de vol.

EnQuête


DakarFlash1



Nouveau commentaire :