Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire Assane Diouf: HSF demande à la diaspora de manifester autrement que par les insultes


« L’Etat devrait s’opposer aux rapatriements de ses ressortissants sénégalais« , propos de Boubacar Sèye, président de Horizon sans frontière (HSF). Il s’exprimait sur la radio Sud-Fm

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 30 Août 2017 || 93 partages || 0 commentaires

 

Selon lui, il faudrait, au Sénégal, une diplomatie beaucoup plus forte à la hauteur des enjeux pour faire face à tout cela. Au cas contraire, Boubacar Sèye est d’avis que ça risque d’être récurrent. « Ça peut créer énormément de problèmes« , selon lui. Sur le cas Assane Diouf, l’Ong demande la clémence des autorités étatiques.

« On ne peut que demander clémence car, quand on a fauté, on demande clémence. On ne peut pas engager un bras de fer avec l’État. Ne serait-ce-que pour apaiser le climat social, pour faire baisser la tension, HSF demande la clémence au Chef de l’État, aux victimes… Au Sénégal, l’heure devait être au dialogue, à la consultation« , préconise-t-il. Il demande ainsi à la diaspora de manifester autrement que par les insultes, « au moins, dans le respect des droits républicains et dans l’éthique« . Faire du débat d’idée, leur combat.





Nouveau commentaire :