Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Affaire Elimane Touré : Ce que l'on sait de l'enquête en cours


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 19 Avril 2017 || 817 partages || 0 commentaires

Affaire Elimane Touré : Ce que l'on sait de l'enquête en cours
Sans tambour ni trompette, une enquête est en cours  pour élucider ce qu'il est convenu d'appeler le cas Elimane Touré. Des informations en possession de dakarposte, la soeur du défunt répondant au nom de Kany Touré a été discrètement "cuisinée" (entendue) et aux dernières nouvelles la brigade prévôtale est entrée dans la danse. Ce qui veut dire que les limiers qui seraient impliqués dans cette affaire risquent gros. 

Et si la procédure enclenchée se poursuit,comme l'exige la famille d'Elimane Touré, les policiers de Yeumbeul,cités dans cette affaire au même titre que le commissaire du Port vont devoir répondre devant les enquêteurs de la brigade prévôtale. 

Pour rappel, Me Koureïchy Ba (avocat de la famille du disparu) avait vite saisi (peu après la mort de Touré) le président  de la chambre d’une requête spéciale, juridiquement argumentée pour lui demander de faire déférer les officiers de police judiciaire mis en cause pour qu’ils soient inculpés. Avec les éléments scientifiques et les preuves factuelles mis à la disposition des juges, ces derniers pourraient enjoindre au procureur général Lansana Diabé , patron de la police judiciaire, de faire déférer les flics soupçonnés d’avoir tabassé à mort Elimane Touré.  

                                Des accusations battues en brèche par la police 

Quoi qu'il en soit, le  Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale avait tenu à apporter des précisions suite au suicide du nommé Elimane TOURE, né le 25/05/1975 à Thiès,  démarcheur au Port autonome de Dakar, survenu le dimanche 19 Février 2017, dans les locaux de garde à vue du Commissariat Spécial du Port. 

      Sur les circonstances du décès du susnommé, la Police Nationale rappelle que le nommé Elimane TOURE avait menacé de mort à maintes reprises son employeur devant  témoin le nommé I. SARR, en service à la DMTA sise au Port de Dakar. Cela s’est reproduit le vendredi 17 Février 2017 puis le dimanche 18 février 2017 jusqu’au domicile du plaignant à Yeumbeul. Prenant très au sérieux ces menaces, il est allé déposer une plainte au Commissariat de Yeumbeul. 
       Les investigations entreprises ont permis d'interpeller le nommé Elimane TOURE avant son transfèrement, par réquisition, au Commissariat Spécial du Port où il a été placé en garde à vue avec un certain confort. 
     Malheureusement, le nommé Elimane TOURE, faisant fi des faveurs qui lui ont été accordées, a préféré utiliser le drap pour abréger sa vie par pendaison. 
       Les Sapeurs -Pompiers ont été requis pour détacher le corps sans vie du nommé Elimane TOURE avant de le déposer à la morgue de l'Hôpital Le Dantec. 
      La Direction Générale de la Police Nationale regrette cette perte humaine et présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt. 
      En rapport avec le parquet, une enquête a été immédiatement ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.      
            
         Affaire à suivre... 
dakarposte

DakarFlash3



Nouveau commentaire :