Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire Karim Wade : les autorités de Doha apportent des précisions


Le départ de Karim Wade pour Doha après son élargissement de prison continue d’alimenter les débats. Aujourd’hui encore, c’est les hautes autorités qui rallument la mèche, soulignant que c’est à la demande du Sénégal que le fils de l’ancien président du Sénégal est en exil à Doha.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 2 Octobre 2017 || 82 partages || 0 commentaires

« L’affaire Karim Wade a été traitée comme une affaire humanitaire, avec l’approbation du gouvernement sénégalais. Jamais, nous ne serions intervenus sans autorisation », a révélé le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed Ibn Abderrahmane Al Tani dans un entretien accordé au magazine panafricain, Jeune Afrique qui sera dans les kiosques ce lundi. 

Concernant le bref rappel de l’ambassadeur du Sénégal au Qatar, le diplomate précise qu’il ne sait pas les promesses que le Sénégal a reçues ». 

Toutefois, il précise que son pays a été sans ambages. « Nous avons été clairs : les pays qui s’alignent sur le quartet, se dressent contre le Qatar, une nation souveraine, et se prononcent en faveur du changement de régime que veulent nous imposer nos agresseurs. Dakar a fini par se rendre parce qu’il a reconnu qu’il avait pris la mauvaise décision. Le président sénégalais, Macky Sall a expliqué à l’émir qu’il avait été trompé et qu’il voulait réinstaller son ambassadeur à Doha ». 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :