Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire Khalifa Sall : ses avocats dénoncent d’une “incohérence de la poursuite”


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 7 Novembre 2017 || 34 partages || 0 commentaires

«Quand le Procureur a persisté, en août, en septembre et en octobre que Khalifa Sall n’était pas député, malgré son élection, le juge l’a suivi, en rejetant tous nos recours. En novembre, la poursuite vient nous dire qu’il est député», a pesté hier, Me Seydou Diagne lors d’une conférence de presse organisée par les avocats du Maire de Dakar.

Aujourd’hui, cela fait exactement huit (08) mois, jour pour jour que Khalifa est en détention à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss pour détournement de deniers publics, escroquerie portant sur les deniers publics, faux et usage de faux entre autres délits.

A en croire EnQuête, le pool d’avocats de l’édile de Dakar dénonce «des incohérences de la poursuite».

Il faut aussi rappeler que jeudi dernier, une commission ad hoc de 11 députés (08 de la majorité, 02 de l’opposition et 01 non-inscrit) avait été installée à l’Assemblée nationale. Ce, après la demande du Procureur de la République à l’Institution parlementaire de lever l’immunité parlementaire de Khalifa pour audition.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 22:23 Cheikh Tidiane Gadio libre dès lundi

Mardi 21 Novembre 2017 - 22:17 Khalifa Sall rejette la commission ad hoc