Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Affaire Lamine Diack : Bataille autour de la caution pour éviter la prison


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 23 Mai 2016 || 213 Partages

Lamine Diack s’est déjà acquitté des 140 000 euros, la caution fixée par le juge qui instruit son dossier. Mais l’avocate générale près la Cour, Mme Fusina, ne l’entend pas de cette oreille. Elle est convaincue que l’accusé a les moyens d’honorer le montant d’un demi-million d’euros pour se soustraire à la prison. 

La deuxième Chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris a ordonné début mai 2016 un deuxième renvoi de l’affaire après un premier en date du 11 avril 2016. « EnQuête » a lu les minutes du greffe de la juridiction du deuxième degré. Depuis le 03 novembre 2015, Lamine Diack, 83 ans, est mis en examen des chefs de corruption passive par une personne n’exerçant pas une activité publique, blanchiment aggravé et corruption active. 
  
Un mois plus tôt, une information judiciaire avait été ouverte, suite à la plainte de l’Agence mondiale anti-dopage, du Comité international olympique (CIO) et de l’IAAF, parties civiles. Cette affaire est à ce jour – avec celle relative à la corruption au sein des instances dirigeantes du football mondial-, le scandale financier le plus grave révélé dans le monde sportif. Contre la proposition de leur faire éviter des contrôles anti-dopage ou retarder des sanctions, des athlètes russes ont versé, selon l’accusation, de l’argent à Pape Massata Diack, alors agent marketing de l’IAAF, et à plusieurs complices présumés. Le fils Diack a été présenté comme étant le commanditaire d’une vaste opération de violation des lois anti-dopage. 
enQuête

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >