Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Affaire de l'arrestation de la Journaliste de CNN : Ce que Keturah King a dit aux enquêteurs


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 27 Mai 2016 || 1021 Partages

Affaire de l'arrestation de la Journaliste de CNN : Ce que Keturah King a dit aux enquêteurs
A force de "creuser",  on en sait davantage sur ce qu'il est convenu d'appeler le cas de la journaliste de CNN. Il nous revient que la consoeur qui a  vu le jour en 1988 à Londres a déclaré devant les limiers qu'elle est la représentante de la chaine CNN en AFRIQUE sans pour autant apporter la preuve. 
Dans une première version (pour ainsi dire que Ketura King  a varié dans ses déclarations), la dite prévenue a soutenu mordicus que le limier (Khadim Faye en faction à l'aéroport de DAKAR) aurait  pointé  son arme sur son...ventre. Mais, cette  version cousue de fil blanc, a été  vite démentie par la vidéo de surveillance de l'aéroport LSS. Au cours de son interrogatoire, la sublime plante a également laissé entendre qu'elle a la double nationalité à savoir: Nigériane et Britannique. Bref, elle a versé dans une série de dénégations systématique qui n'ont pas convaincu les enquêteurs qui l'ont mis aux arrêts avant de la déférer au parquet de Dakar où elle a fait face au procureur Seydi.  

Pour rappel, elle a été arrêtée par la Police des frontières sénégalaise suite à un contrôle d’identité lors duquel elle aurait voulu se soustraire.     
En vacances chez nous, la journaliste Ketura King, n’avait selon nos sources, aucun papier permettant de l’identifier alors qu’elle était en ces moments de lutte contre le terrorisme contrôlée par les limiers.     
 Pis, la jeune dame d’origine nigériane s’est permise selon toujours notre interlocuteur, de bousculer l’agent préposé à son contrôle. C’est sur ces entrefaites qu’elle a été arrêtée.  
Entendue par l'adjoint au Procureur de la République, Ketura a bénéficié  d'une mise en liberté provisoire , mais elle devra répondre de son délit ce vendredi. Elle comparait donc libre devant la barre du tribunal des flagrants délits ce vendredi. 


              PRECISIONS DE LA POLICE SUR L’INCIDENT SURVENU A L’AEROPORT DE DAKAR  
       Dans la nuit du 23 au 24 mai 2016 aux environs de 03 H 07, les agents du Groupement Mobile d’Intervention   (GMI),   en   détachement   au niveau   de   la   Haute  Autorité  de   l’Aéroport   Léopold   Senghor,  préposés   au poste de contrôle des accès de la zone d’immigration « Départ », ont eu un incident avec un individu de sexe féminin. La   susnommée   qui   s’est   présentée   aux   agents   de   Police   en compagnie d’un homme de teint noir qui voyageait à bord de l’appareil du vol de la compagnie aérienne Arik Air, a été interdite d’accès car ne remplissant pas les conditions d’admission dans l’aérogare. Sur ces entrefaites, cette dernière n’ayant rien voulu comprendre est restée adossée sur la porte d’entrée, obstruant l’entrée. Sur ce, l’agent de Police Khadim FAYE lui a intimé l’ordre de quitter les lieux vainement. 
                   Devant la ferme détermination de l’agent de la faire quitter les lieux,  elle s’est littéralement déchainée en rouant ce dernier de coups et en proférant des injures. Finalement, elle a été interpellée et conduite auprès du Chef de la Brigade. De l’économie de son interrogatoire, elle nous déclare  qu’elle se nomme Ketura KING, née le 11 novembre 1988 à Londres/Grande Bretagne, Journaliste, représentante  la Chaine CNN en Afrique. D’ailleurs, elle était dépourvue de pièces pouvant justifier sa nationalité. 
                  Le visionnage de la vidéo de surveillance, en sa présence constante,  a permis de revoir l’incident. 
                  Elle a fini par reconnaitre son erreur et les torts causés aux agents de Police tout en présentant ses excuses publiques. Aussi, il n’a été constaté aucune bavure de la part des agents. 
                  Après avis du Procureur de la République, elle a été gardée à vue dans le cadre d’une enquête diligentée par les services de Police à l’aéroport Léopold Sedar SENGHOR de Dakar. 
Aussi, la Police Nationale entend-elle faire respecter la loi par aussi bien les citoyens que les étrangers vivant dans notre pays, tenus de se conformer à nos règlements en respectant ceux qui l’incarnent. 
dakarposte

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:11 Gamou Tivaouane : Tout est prêt !