Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Affaire du commerçant volé par son fils : liberté provisoire pour cinq des adolescents, les cinq autres envoyés en prison


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 31 Août 2016 || 1071 Partages

Affaire du commerçant volé par son fils : liberté provisoire pour cinq des adolescents, les cinq autres envoyés en prison

Les dix adolescents impliqués dans l’affaire du chef d’entreprise T.Sarr qui s’est vu volé la somme de 40 millions de FCFA par son fils D.Sarr ont été conduits par devant le procureur de la république de Dakar et déférés au parquet.

Selon T.Sarr, la somme de 40 millions volée par son fils devait servir à effectuer des opérations commerciales à Dubaï et était composée principalement de coupures en euros, en dollars et en fcfa.

La somme était emballée et rangée dans une valise et gardée chez lui, à l’abri des regards, dans un endroit sécurisé. Ce n’est que 48 heures avant son départ que monsieur T. Sarr s’est rendu compte que la valise a été ouverte et la somme subtilisée.

Il décida alors de s’en référer à la section de recherche de la gendarmerie de Colobane. Au terme d’une enquête rondement menée par la Section de Recherches de la Gendarmerie, les dix adolescents sont amenés dans les locaux de la Section de Recherche de Colobane où ils étaient en garde-à-vue depuis le lundi 22 août. Il s’agit de cinq adolescents âgés de 15, 17, 23, et 20 ans et d’une autre personne âgée de plus de 40 ans qui ont tous été inculpés et placés sous mandat de dépôt. Les cinq autres, ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Le second lot est convoqué devant le Tribunal des mineurs le vendredi 3 septembre pour les mêmes délits. Le commerçant T. Sarr, père du garçon D.Sarr qui a volé l’argent et qui est toujours à l’hôpital suite à un accident sur la route de Mbour et qui a mis dans le coma un de ses amis, s’est finalement désisté de sa plainte.

La lettre, qui est récente, a été jointe au dossier. Il est à signaler que l’action publique va se poursuivre parce que le désistement ne concerne que les intérêts civils. Une fois que le Procureur est saisi de faits délictuels, les dés sont jetés et le Tribunal tranche. Les parents des adolescents concernés doivent croiser les doigts afin que le juge se montre clément.

Signalons que l’argent volé a été utilisée principalement pour épater ses nombreux amis: Suite au King Fahd, suite au Radisson, location de maison à Saly, achat de téléphones dernier cri, location de voiture puissantes….


DakarFlash3



Nouveau commentaire :