Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Afrique du Sud : #MenAreTrash, une vague de meurtres de femmes suscite un débat national


Une vague récente de meurtres de femmes victimes de violences conjugales en Afrique du Sud a suscité une prise de conscience collective et une campagne sur les réseaux sociaux.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 19 Mai 2017 || 34 partages || 0 commentaires

Afrique du Sud : #MenAreTrash, une vague de meurtres de femmes suscite un débat national

L’Afrique du Sud est sous le choc. Durant week-end du 12 mai, pas moins de quatre corps de femmes ont été retrouvés dans le quartier de Soweto, à Johannesburg. Avant de mourir, Lerato Moloi, Bongeka Phungula, Popi Qwabe et une autre victime non identifiée avaient été violées. Cette série macabre est intervenue peu de temps après qu’un autre fait divers tout aussi révoltant est survenu dans la même ville, le 29 avril, avec la découverte dans un terrain vague de Karabo Mokoena, 22 ans, dont le corps avait été brûlé à l’essence et à l’acide pour retarder voire empêcher qu’on la reconnaisse.

Son dernier petit ami, Sandile Mantsoe, 27 ans, aurait avoué avoir battu à mort son ex-compagne, selon son père. Un crime qui, ajouté aux récentes découvertes, a enflammé la toile avec la naissance spontanée du hashtag #MenAreTrash, ou « les hommes sont des ordures », repris des milliers de fois sur Tweeter. Avec des messages mettant au jour des histoires similaires à celle de Karabo Mokoene : violences conjugales, enlèvements, viols et même meurtres.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >