Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aida Mbodj : « Je suis la plus légitime »


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 16 Octobre 2015 || 28 Partages

Aida Mbodj : « Je suis la plus légitime »

Aida Mbodj orgnanise la riposte. La député libérale a contesté la décision du Bureau de l’Assemblée nationale qui a déclaré hier, irrecevable la proposition déposée par le député Oumar Sarr n° 1 qui voulait l’installer à la tête du groupe parlementaire des “Libéraux et démocrates” en remplacement de Modou Diagne Fada. Très en colère l’amazone libérale de Wade confie avoir appris tout cela par voie de presse, aucune notification officielle ne lui étant remise en ce sens.
«Le groupe va être cassé car Fada ne peut être notre président», a martelé Aïda Mbodj, qui ajoute que . Aida Mbodj ajoute qu’elle n’a pas besoin d’adhésions supplémentaires pour avoir les 15 députés requis pour former un groupe parlementaire.

Loin de s’arrêter en si bon chemin la Présidente du Conseil départemental de Bambey qui renseigne que 7 signatures sur 11 lui permettent de revendiquer la présidence du groupe menace de traduire en justice
Modou Diagne Fada en justice pour faux et usage de faux. Parce que, pour elle, Fada a falsifié les signatures pour avoir la majorité des députés. «On a noté du faux dans la transcription des signatures. En tout cas, je n’ai signé pour personne. Et on a utilisé ma signature pour avoir un groupe», dit-elle. Selon elle, Modou Diagne Fada a fait du forcing pour être président alors qu’il n’est pas légitime.

«Je suis plus légitime, je suppose, parce que je tire ma légitimité du patron de Moustapha Diakhaté, en l’occurrence le Président Wade», a-t-elle lancé.
A propos de son incursion, hier, dans la Salle de l’Assemblée nationale, où se tenait une réunion du bureau, elle a donné des explications. “Je n’ai pas forcé la porte, j’ai déposé la note d’Abdoulaye Wade, stipulant que Modou Diagne Fada n’est plus mandaté par le Pds”, revient-elle sur ce que certains qualifient de coup de force de sa part, pour prendre part à la réunion.

Poursuivant, AIda Mbodj de renchérir : “c’est lorsque j’ai apeçu Moustapha Diakhaté dont suis plus légitime, dans la mesure où le Groupe parlementaire qu’il dirige n’a jamais été installé que j’ai pris une chaise pour assister à la séance ».


DakarFlash3



Nouveau commentaire :