Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aida Mbodj à Sidiki Kaba: Le procureur de la République a fait une violation flagrante des droits de la défense et une entrave à la présomption d'innocence"


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 5 Mars 2017 || 543 partages || 0 commentaires

Après Me El Hadj Diouf, c'est au tour de la parlementaire de Bambey, de monter au créneau contre la communication du Procureur de la République relative aux dossiers pendants en justice. Et les procès verbaux d'audition d'autorités publiques distillés dans la presse violant les droits de la défense et foulant au pied, la présomption d'innocence des mis en cause.

En tournée politique à Tambacounda, la présidente de l'Alliance nationale démocratique (And), appelle sur la Rfm Sidiki Kaba à siffler la fin de la récréation. " "Je l'ai interpelé sur la question, à Dakar et à Bambey suite à l'affaire Aida Ndiongue. Il n'a pas pas réagi. Mais j'ose croire qu'à Tamba où je suis, il va entendre raison", prédit la présidente du Groupe parlementaire des 'Libéraux et Démocrates" à  l'hémicycle du Sénégal. Mais qu'à cela ne tienne dit-elle ! Si le ministre de la Justice, Garde des Sceaux ne répond pas à ses interpellations", Aida Mbodj a d'autres voies de recours. "Je vais interpeller le Premier ministre à l'Assemblée nationale sur la question. Le procureur de la République doit arrêter de révéler par voie de presse, les secrets des auditions. C'est une violation flagrante des droits de la défense et une entrave à la présomption d'innocence", a-t-elle fait remarquer, amère, depuis Tambacouna, fief politique de Sidiki Kaba. En attendant...
 

Dakarflash4



Nouveau commentaire :