Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aïda Mbodji: « Comment Me El Hadji Diouf m’a sauvé d’un lynchage à l’Assemblée nationale »


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 5 Novembre 2015 || 102 Partages

Aïda Mbodji: « Comment Me El Hadji Diouf m’a sauvé d’un lynchage à l’Assemblée nationale »

On en apprend davantage sur le remue-ménage qui a eu lieu lundi dernier à l’Assemblée nationale. Le député Aïda Mbodji a accepté de dérouler le film de l’événement dans l’émission Faram Facce du mercredi 04 novembre.

D’après la libérale, tout est parti de l’intention de l’opposition parlementaire de saboter les travaux de la commission technique. 

« Nous avons jugé nécessaire de mettre fin aux travaux. Quand le président de la Commission (le député Cheikh Seck du Ps) a commencé à parler, nous avons utilisé nos sifflets pour l’en empêcher. Il (le président) a appelé des gendarmes qui sont venus prendre le sifflet de Mamadou Diop Decroix avant de l’avertir de l’expulser de la salle. Mamadou Diop Decroix leur fera savoir qu’ils n’en ont pas le droit et qu’ils ne devraient même pas mettre les pieds dans la salle parce que la loi ne leur permet pas. Ainsi, les gendarmes sont revenus à de meilleurs sentiments et sont sortis pour ne jamais revenir. C’est le moment choisi par le président de la séance pour dire à ses collègues députés: ‘une majorité, ça sert à quelque chose’. Les femmes de la majorité se sont levées et ont donné l’assaut. Certaines se sont dirigées vers moi pour me déposséder de mon sifflet. Mais comme je savais qu’il y a quelque chose qui se tramait, j’ai gardé mon sang froid. C’est à croire que chacun voulait montrer à Macky Sall son degré de loyauté. Mamadou Diop De Croix qui a vu clair dans leur jeu me demanda de ne pas céder à la provocation. C’est sur ces entrefaites qu’un autre groupe est venu en renfort mais Me El Hadji Diouf qui était derrière moi a pris ma défense en leur faisant savoir qu’il ne les laissera pas faire. Pendant ce temps, un autre groupe avait déjà pris à partie Oumar Sarr. Ils étaient une trentaine. J’ai filmé toute la scène même si le député de l’Apr Alioune Badara Diouf a tenté de m’en empêcher. Il a saisi mon portable et a essayé de supprimer la vidéo mais il a été sommé de me rendre mon appareil. Le grabuge s’est poursuivi pendant deux heures de temps. C’est lorsque Woré Sarr est tombée en syncope que les choses ont prises une nouvelle tournure. Moustapha Diakhaté a fait preuve de grandeur car c’est lui qui l”a évacuée. Il a montré qu’il est beaucoup plus lié à cette dernière qu’aux membres de son groupe », a rembobiné Aïda Mbodji qui n’a pas manqué de déplorer l’expulsion des journalistes de la salle où la rixe s’est produit.


DakarFlash3




1.Posté par dja sarr le 05/11/2015 13:26
dolene deme...

Nouveau commentaire :