Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aïda Ndiongue, Baldé, Ousmane Ngom …: Les « damnés » de la CREI


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 2 Octobre 2015 || 13 Partages

La première catégorie concerne les personnes poursuivies dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Abdoulaye Baldé a été mis sous contrôle judiciaire par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) après avoir été inculpé d’enrichissement illicite à hauteur de cinq milliards Frs Cfa. Le maire de Ziguinchor a échappé à la prison grâce aux menaces de troubles à l’ordre public formulées par les rebelles du Sud où il est originaire.
Le même sort s’est abattu sur Aïda Ndiongue. L’ex-sénatrice du régime libéral a été inculpée puis placée sous contrôle judiciaire par la Crei, pour enrichissement illicite présumé. Par la même occasion, elle a été inculpée de détournement de deniers publics et mise en liberté provisoire par le doyen des juges, dans le dossier Plan Jaxaay.
Ces deux personnes livrées à la Justice parce que, dit-on, refusant de rejoindre le camp du pouvoir.
Il faut ajouter sur cette liste les dignitaires de l’ancien régime toujours frappés par l’interdiction de sortie du territoire depuis plus de deux ans sans poursuites judiciaires. Ce sont : Me Ousmane Ngom, Samuel Sarr, Oumar Sarr, entre autres. Seul Me Madické Niang a reçu notification d’une levée définitive de la mesure portant interdiction de voyage.
Walfadjri

Dakarflash2



Nouveau commentaire :