Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aliou Cissé sur Burundi-Sénégal : «Si on doit aborder le match en ayant peur, il y a problème»


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Mai 2016 || 380 Partages

L’entraîneur des ‘’Lions’’, Aliou Cissé a déclaré que ses joueurs ne doivent pas se rendre au Burundi avec la peur même si cette rencontre, comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can), Gabon 2017, reste capitale.

« Si on doit aborder le match en ayant peur, il y a problème. On est leader et on n’a pas à avoir peur. Nous sommes bien armés pour battre le Burundi, une équipe que nous connaissons bien puisqu’on l’a déjà battue 3-1 à l’aller à Dakar. Je préfère être dans la situation actuelle de l’équipe nationale avec le statut de leader du groupe avec 12 points. Nous savons ce qu’on veut faire et nous voulons aller là-bas pour faire un bon résultat », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue, ce mercredi à Dakar pour la publication de la liste des 23 joueurs devant prendre part à cette rencontre du 04 juin ainsi que celle qui doit les opposer au Rwanda, en amical le 28 mai.

Le technicien a par ailleurs précisé que « cela ne veut pas dire qu’on doit avoir peur. J’irai là-bas avec des guerriers qui ont envie de jouer et d’honorer leur pays. Nous sommes prêts à jouer sur tous les terrains même si nous savons que l’environnement là-bas est hostile’’, a-t-il ajouté au sujet de la situation actuelle du Burundi qui vit depuis plusieurs mois une situation socio-politique survenue lors de l’élection du président Pierre Nkurunziza.

Invité à évoquer la philosophie de jeu de son équipe qui ne cesse d’être critiquée, Aliou Cissé n’a pas manqué de se défendre. « Chaque coach a sa propre méthode. J’ai ma philosophie, c’est pareil pour les autres entraîneurs. L’essentiel est de gagner les matchs », s’est-il défendu.

Premiers du groupe K, les « Lions » ont besoin d’un point pour se qualifier pour Gabon 2017.

iGfm


Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 19/05/2016 12:54
Bon sang ! Laissons tranquille le coach travailler à sa méthode. Un Gaïndé n'a jamais peur d'aller au combat !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >