Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Aliou Sall, Directeur de Cdc : "Pas de délation, ni de calomnie, ni de diffamation"


Après avoir pris fonction et prêté serment, Aliou Sall a présidé hier le Comité de direction (Codir) de la Caisse de Dépôts et de Consignations (Cdc). Lors de cette prise de contact avec ses nouveaux collaborateurs, le tout nouveau Directeur général de la Cdc s'est focalisé sur le discours de Serigne Mbaye Sy Mansour demandant à ce que les problèmes se règlent à l'interne en toute responsabilité.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 26 Septembre 2017 || 99 partages || 0 commentaires

Aliou Sall, Directeur de Cdc : "Pas de délation, ni de calomnie, ni de diffamation"
 
"Pas de délation, ni de calomnie, ni de diffamation", c'est ainsi que le tout nouveau Directeur général de la Cdc a parlé hier, aux différents membres du Comité de direction (Codir) de l'établissement public. Présidant leur première réunion comité de direction, Aliou Sall a calqué le discours du nouveau Khalife général des Tidianes Serigne Mbaye Sy Mansour afin que les uns et les autres s'arment de responsabilité pour ne pas discréditer cette institution financière publique. 

"Pas de délation ni de calomnie, si quelqu'un a des choses à dire, il n'a qu'à venir en parler en pleine réunion", a-t-il laissé entrevoir, tout en rassurant ses collaborateurs sur son ouverture et sa disponibilité à échanger sur tous les sujets en rapport avec l'établissement. Le maire de Guédiawaye et frère du chef de l'Etat semble ainsi prendre ses gardes d'autant que la CDC est déjà dans le viseur de la presse, des hommes politiques ainsi que des organisations de la société civile. 

En effet, d'aucuns ont dénoncé sa nomination soutenant qu'elle n'est en réalité qu'une preuve patente de la "dynastisation du pouvoir". Aliou Sall a présenté ensuite son planning aux différents directeurs techniques et autres responsables administratifs chargés de piloter la stratégie de l'organisation. Il faut dire que le tout nouveau Directeur de la CDC a été installé le jeudi 21 septembre dernier à la tête de cette institution financière. Il avait ainsi décliné sa feuille de route. Il soutenait que sa gestion sera axée sur la confiance et la qualité afin de répondre aux attentes du pays et de gagner la confiance des partenaires financiers. 

Il a remercié également le chef de l'Etat de lui avoir permis de renouer avec son parcours d'agent de l'Etat, conforme à sa vocation personnelle pour le service public. Il s'est engagé à mériter cette confiance, en servant loyalement ce pays qui est le Sénégal dans l'exercice de ses fonctions et à ne ménager aucun effort pour que la CDC trouve fièrement sa place aux côtés de ses sœurs, en l'occurrence la bicentenaire Caisse de dépôts et de consignations française créée en 1816 et la sexagénaire Caisse de dépôts et de gestion du royaume chérifien . 

Le Directeur général sortant de la Cdc informait quant à lui, lors de la cérémonie de passation de service que les fonds propres de la Cdc s'établissent ) plus de 3,5 milliards de F CFA contre 1,28 milliards en 2012. "Le bilan a aussi connu une croissance avec un total de près de 130 milliards en 2016 contre 69 milliards en 2012." 

L'As
 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :