Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Alioune Sarr, Ministre du Commerce : "Il n'y a pas de hausse sur les prix du riz et du sucre... Seule l'huile connait une majoration"


DAKARFLASH - Les perturbations notées sur les prix des denrées de première nécessité ont fait réagir les autorités. En point de presse, ce lundi, le ministre du Commerce a affirmé que seul le prix de l'huile a connu une légère hausse.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 6 Février 2017 || 399 partages || 0 commentaires

Même si les prix du riz, du sucre et de l'huile sont quasiment stables, Alioune Sarr reconnait tout de même qu'il y a quelques perturbations qui sont plutôt liées à une conjoncture mondial.

S'agissant dur riz le ministre a tenu à rappeler que le rétrécissement de l'offre indienne et le renchérissement du dollar ont impacté le niveau des approvisionnements. Selon Alioune Sarr la hausse des prix du riz est due au fait que les consommateurs se sont rabattus sur un riz beaucoup plus cher. "L'absence de la variété du riz brisé d'origine indienne, plus accessible, a occasionné un recours vers d'autres variétés d'origine américaine ou thailandaise dont le niveau de qualité et de prix est largement supérieur. Ce qui justifie cette augmentation de prix de l'ordre de "2000 à 5000 FCFA sur la tonne, soit entre 500 et 1000 FCFA le sac de 50kg."

Pour le sucre cristallisé, malgré une forte demande due à l'arrête des importations frauduleuses en provenance des pays frontaliers, le marché est bien approvisionné par la CSS qui fournit entre 700 et 800 tonnes par jour, dira le minitre. Ce qui est d'ailleurs supérieur à la demande qui est de 600 tonnes/jour. Les quelques perturbations notées ici sont plus liées aux lenteurs sur la facturation et la livraison.

Là où se situe le réel problème est le marché de l'huile. En raison d'une "hausse du cours mondial de l'huile de soja de l'ordre de 20 à 25%, de la faiblesse de l'offre mondiale d'huile de palme et d'une forte appréciation du dollars face à l'euro", le marché intérieur a été impacté. Une baisse des stocks ainsi qu'une augmentation des prix sur tous les formats à l'exception de la dosette de l'huile de soja, ont été enregistrées. 

Alioune Sarr, qui a tenu à rassurer les consommateurs, informe tout de même que de nouvelles mesures ont été prises pour "un accroissement des approvisionnements en provenance du Ghana, de la Côte d'ivoire et de la Malaisie pour l'huile de palme". Pour l'huile de soja, il s'agira "d'examiner, dans le cadre du Comité de suivi des prix, un mécanisme de soutien à l'industrie locale oléagineuse avec la Suneor et Oleosen."
 
LA REDACTION DE DAKARFLASH

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >