Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Alioune Sarr aux boulangers grévistes: «Le gouvernement ne va pas accepter… »


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 27 Mai 2017 || 229 partages || 0 commentaires

Alioune Sarr aux boulangers grévistes: «Le gouvernement ne va pas accepter… »
En 2012, le prix du sac de 50 kg de farine coûtait 22.500 F CFA, aujourd’hui, il est à 17.200. Donc, il faut que les gens disent la vérité aux Sénégalaises et aux Sénégalais. Le prix de la farine n’a jamais atteint un niveau aussi bas au Sénégal. Pour les boulangers, les deux (2) secteurs qui sont les secteurs les plus chers, c’est la farine et l’énergie. Sur le gasoil qu’ils utilisent, c’est plus de 92 F CFA qui sont diminués sur le litre, 10% ont été baissés sur le prix de l’électricité. Comment peut-on nous dire que les prix ont augmenté et en même moment le prix du pain n’a pas connu de hausse», se fâche le ministre du Commerce. 
 

Alioune Sarr qui réagit au mouvement d’humeur  d’une partie des boulangers de la banlieue de Dakar, de rappeler : «En 2014, quand le prix de la baguette passait de 175 à 150 F CFA, le prix du sac de 50 kg de farine était homologué à 18.000 F CFA». 


«Aujourd’hui, il est à 17.200. Les boulangers gagnent 800 F CFA sur chaque kilo. Je pense que dans un pays, nous devons faire preuve d’honnêteté quand il faut dire les choses comme elles sont», précise la tutelle qui prévoit «de faire une large concertation avec la filière boulangerie au début du mois de juin». 

  
Dans ce cadre, Alioune Sarr rencontre la fédération en début de semaine, selon ces propres termes, «pour dire simplement que le gouvernement a fait beaucoup fait pour cette filière et ne va évidemment pas accepter qu’un groupe de personnes puissent anéantir tout le secteur de la valeur ajoutée de la farine parce qu’il y a une concurrence extrêmement sauvage au niveau des industries de la farine et le gouvernement ne pouvait pas accepter cela». Ce, d’autant plus que «cette concurrence sauvage faisait que le prix arrivait parfois à 12.000, 13.000 F CFA mais ça le consommateur n’en a pas profité puisque le prix du pain n’a pas baissé… », déplore-t-il. 


avec pressafrik

Dakarflash4



Nouveau commentaire :