Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Allemagne: 5600 Sénégalais identifiés et prêts à être rapatriés dans les jours à venir


Estimé à 3000, au cours de l’été dernier, le nombre des Sénégalais en attente de rapatriement a été revu à la hausse. Dans un entretien exclusif accordé à l’envoyé spécial de Sud Quotidienrepris par Kewoulo.info, le nouvel ambassadeur du Sénégal, à Berlin, a annoncé que ce sont 5600 Sénégalais qui doivent quitter le pays d’Angela Merkel avant septembre pour couper l’herbe sous les pieds des extrémistes de droite.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 2 Avril 2017 || 2058 partages || 0 commentaires

 

Après les menaces, place maintenant à l’exécution. Le gouvernement de Angela Merkel a décidé de passer à la vitesse supérieure. Avant les élections législatives de septembre, le gouvernement allemand a décidé de renvoyer, chez eux, la quasi totalité des migrants sans papiers déboutés de leurs droits à l’asile.

 

Et la chancelière allemande qui avait besoin d’alliés a retrouvé -dans le gouvernement sénégalais- un partenaire adéquat prompt à exécuter ses moindres désirs. Pour le Sénégal -qui compte refaire l’image de sa diplomatie « salie par les vagues incessantes de migrants« , le mot est de Sory Kaba, le directeur des Sénégalais de l’extérieur (NDLR)-, ce sont pas moins de 5600 personnes qui sont concernées par la mesure.

 

« Et, à en croire M. Doudou Guèye, le nouvel ambassadeur du Sénégal à Berlin, plus d’une centaine d’entre eux a été identifiée  par les services consulaires comme étant des Sénégalais. Et nous sommes en train d’étudier les voies et moyens d’organiser leur retour. »

 

Plus explicite, M. Doudou Guèye a annoncé que le gouvernement fédéral allemand et celui sénégalais sont en train de tout mettre en œuvre pour organiser le retour de ces migrants, en mettant en place des mécanismes qui consistent à les aider à investir dans leur pays avec l’exemple du Plan Sénégal Emergent si cher au président Macky Sall ».

 

Région durement touchée par ce phénomène migratoire, la Casamance semble être la cible principale des programmes de réinsertion des clandestins Sénégalais. Ses filières de mangues, ses acajou comme ses légumes pourraient bénéficier des investissements que pourrait obtenir le Sénégal et, à travers lui, toute l’Afrique -via un plan Marshall en gestation- par les 20 grands pays les plus développés.

 

Sans donner le moindre détails de la politique qui doit être mise en place, pour permettre l’insertion de ces migrants qui ont tout sacrifié et risquent, aujourd’hui, de se retrouver  abandonnés, une fois au Sénégal, comme l’ont été les 130 rapatriés des Usa comme les centaines d’autres sous Abdoulaye Wade, l’ambassadeur Doudou Guèye est resté dans le clair-obscur; préférant vanter les mérites du président Macky Sall.

 

Cette nouvelle pression du gouvernement allemand -sur celui sénégalais- est due à la montée des partis d’extrêmes droites dans tous les Landers, provinces régionales autonomes. « Comme vous le savez l’Allemagne est un pays qui va vers des élections bientôt et vous avez peut être suivi la vague de populismes qui se fait jour en Europe avec l’influence de ce qui se passe aux Etats Unies. » A déclaré l’ambassadeur.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :