Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Alpha Bâ, étudiant en Arabie Saoudite : « Nous avons décompté pas moins de 25 Sénégalais morts»


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 5 Octobre 2015 || 98 Partages

Alpha Bâ, étudiant en Arabie Saoudite : « Nous avons décompté pas moins de 25 Sénégalais morts»
Il s'appelle Alpha Bâ, il est l'un des étudiants sénégalais en Arabie Saoudite qui s'étaient portés volontaires pour faire le tour des centres hospitaliers afin de retrouver des Sénégalais morts ou blessés après le drame de Mina. 
«Malheureusement, nous sommes obligés d'abandonner les recherches et d'aller étudier parce que l'université a ouvert ses portes. On avait demandé aux autorités sénégalaises de nous faire obtenir des permissions de quelques jours pour nous permettre de poursuivre les recherches, mais rien n'a été fait. Nous étions 17, mais les 15 qui étudient à l'université de Médine sont obligés de rentrer. Il ne reste que deux étudiants qui poursuivent les recherches parce qu'ils ne vont pas en classe. Ils écrivent leurs mémoires. Il faut savoir que la plupart des étudiants sénégalais en Arabie Saoudite sont basés à Médine», déclare-t-il au bout du fil. Il est joint au téléphone par Seneweb.


Alpha Bâ déplore le fait que non seulement les membres du commissariat au pèlerinage s'y sont pris tardivement dans la recherche des morts, blessés et disparus sénégalais, mais aussi ils ne leur ont pas facilité la tache, refusant même de les transporter dans les bus. «Nous nous sommes engagés bénévolement. Nous n'attendons rien d'eux (les membres du commissariat). Nous n'escomptons que la rétribution de Dieu», dit-il.

Aussi, révèle-t-il, le nombre de morts annoncé par le commissariat au pèlerinage est en deca de ce qu'ils (les étudiants) ont trouvé. «Ce que je peux confirmer, c'est qu'il y a pas moins de 25 sénégalais morts. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'une fois qu'un corps est identifié et son certificat de mort établi, les saoudiens l'enterrent».

Il n'a pas manqué de dire que les informations, selon lesquelles le passage du cortège d'un prince serait à l'origine du drame, sont fausses. «Cette vidéo publiée date de 5 ans. Vous n'y voyez pas des tentes. Or, ce drame a eu lieu à côté de tentes. Le drame est causé par une bousculade des pèlerins», témoigne-t-il.
Seneweb

Dakarflash2



Nouveau commentaire :