Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Alpha Condé- Mankeur Ndiaye : Ce que n’a pas dit le ministre Mankeur ?


L’overdose médiatique sur le clash Alpha Condé- Mankeur NDIAYE publié dans notre édition électronique mardi dernier dans le Center Conférence de l’Union africaine d’Addis Abéba a fait sortir le Service de Presse du ministère sénégalais des Affaires Étrangères via un communiqué démenti – précision. Confidentiel Afrique qui est sur place à Addis livre sa part de vérité. Exclusif

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 6 Juillet 2017 || 378 partages || 0 commentaires

Alpha Condé- Mankeur Ndiaye : Ce que n’a pas dit le ministre Mankeur ?
 

Notre information exclusive sur l’incident survenu entre le Président guinéen Alpha CONDE et le patron de la diplomatie sénégalaise, Mankeur NDIAYE lors du 29 ème sommet des chefs d’état et de gouvernement mardi 4 juillet 2017, a fait exploser la toile. Des connexions simultanées tous azimuts avaient bloqué notre serveur toute la matinée d’hier. Plus d’une cinquantaine de sites d’informations ont relayé notre édition électronique. L’overdose médiatique sur cette affaire a fait sortir de sa réserve le service Communication et des Relations Publiques du ministère sénégalais des Affaires Étrangères, lequel a démenti l’incident en simulant que tout était nickel et cherchant à se justifier. << Aucune passe d’armes entre le Président Alpha Condé et le ministre Mankeur >>.  Que cache le chef de la diplomatie sénégalaise ? Nous en avons pris connaissance que quand nous sommes aperçus dans la soirée seulement hier de la publication de ce communiqué disséminé dans les différentes salles de rédaction de la presse sénégalaise. Du fait du décalage horaire ( + 3 Heures ) entre Addis Abeba – Dakar et les effets pluviométriques abondants de l’hivernage en ce moment à Addis où l’envoyé spécial de Confidentiel Afrique se trouve.

Faux !!  Confidentiel Afrique persiste et signe. Il y a eu bel et bel un clash de quelques minutes entre les deux hommes. Nous étions dans la Salle du Center Conférence de l’UA d’Addis Abeba. Nous n’avions rien inventé.

 

Premièrement : L’incident est intervenu au cours de l’intervention du ministre Mankeur NDIAYE sur l’examen du Rapport du Comité d’orientation et du suivi du NEPAD. Le chef de la diplomatie sénégalaise a insisté à plusieurs reprises sur le mot troisième mandat. De quel mandat parlait-il ?  Le Président Alpha Condé énervé du coup arrête le ministre sénégalais sèchement avant de lui remonter les bretelles. Devant les chefs d’état  présents dans la salle et une pléthore de ministres et de diplomates accrédités pour le sommet.  Confidentiel Afrique persiste et signe: les mots tenus par le Président Alpha Condé ont été durs et d’une nature violente comme le Maître et son élève. Si cela n’est pas une passe d’armes dites nous messieurs les commandos du Service de Communication du Ministère  des Affaires Étrangères, comment devrions nous l’appeler ?.  C’est à la limite ridicule. Car ici à Addis Abeba, tout le monde en parle même la presse éthiopienne. Pendant près d’un quart d’heure, la colère du Président Alpha Condé était perceptible et se lisait sur son visage. En atteste la mine qu’il avait… Encore une fois nous n’inventons rien. Les services du Pôle de Communication de l’Union africaine ont les archives vidéo de la cérémonie. C’est pas difficile. Nous connaissons le chemin. Bref, nous ne sommes pas à cette étape. L’enjeu est que l’état tire les leçons de ses récurrents impairs de sa diplomatie.

 

Deuxièmement:  C’est bien le ministre Mankeur NDIAYE qui est allé vers l’envoyé spécial de Radio France Internationalz ( RFI), notre ami Christophe Boibouvier qui était aux aguets des allées du Center Conférence. Confidentiel Afrique était à côté et a vu la scène. L’interview s’est déroulée à quelques mètres de nous. Ah! Quand le journalisme d’investigation à la recherche des exclusivités nous tient ! C’est aussi le prix à payer quand on cherche des scoops. Mobilité oblige, oblige… .

D’ailleurs, Confidentiel Afrique peut révéler avec certitude que cette affaire de clash a été évoquée par Alpha Condé et ses visiteurs de marque, dans les appartements de sa suite au Sheraton Hôtel d’Addis où beaucoup de chefs d’état avaient pris leurs quartiers. Le moment venu, Confidentiel Afrique révélera les noms des personnalités qui ont évoqué ce clash avec l’homme fort de Conakry durant leurs tête- à-tête. Confidentiel Afrique confirme par ailleurs  les écrits du site d’informations sénégalais, Seneweb.Com dans sa livraison mardi dernier, sur la vérité d’une partie des événements.  Nous ne cherchons nullement à polémiquer avec nos vaillants amis du Service de Com du ministre Mankeur NDIAYE. Le contenu du démenti- précision fait à la suite de notre exclusivité n’est rien d’autre que le reflet de ce que veut faire croire et comprendre le ministre Mankeur NDIAYE  à l’opinion nationale et internationale. C’est aussi de la communication politique stratégique !.

Par contre, après vérifications, Confidentiel Afrique peut dire qu’effectivement le ministre Mankeur NDIAYE – est resté zen après le clash suivre – jusqu’à la fin les discussions sur le Rapport du Comité d’Orientation et du Suivi sur le NEPAD.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :