Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aly Ngouille Ndiaye défend Alioune Sall et défie les détracteurs du pouvoir sur l'affaire Petro Tim


Le ministre de l’Industrie et des Mines Aly Ngouille Ndiaye s’est constitué en avocat pour défendre le jeune frère du président de la République Macky Sall, le maire de Guédiawaye Aliou Sall, selon lui, ce dernier ne possède aucune action d’une société minière ou pétrolière au Sénégal et que toute personne qui détient les preuves, n’a qu’à les publier.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 27 Août 2016 || 256 Partages

Aly Ngouille Ndiaye défend Alioune Sall et défie les détracteurs du pouvoir sur l'affaire Petro Tim
«Il y a de la mauvaise volonté. Il y a de la volonté manifeste de nuire. Aliou Sall est un citoyen sénégalais. Moi, en tout cas, je n’ai vu aucun document prouvant qu’Aliou Sall est actionnaire d’une quelconque société pétrolière ou minière. Pourtant, certains qui dénoncent cela ont des actions dans des sociétés minières », a soutenu le ministre de l’Industrie, sans citer de noms. 
Selon Aly Ngouille Ndiaye, un citoyen sénégalais qui n’est pas un employer de l’administration, rien ne lui empêche d’avoir des actions dans une société minière ou pétrolière. 
«Mais, pour le cas d’Aliou Sall, dans le cadre de Petro Tim, il n’est pas actionnaire. Si quelqu’un veut prouver qu’il est actionnaire, il n’a qu’à montrer les documents. Quand on est actionnaire d’une société surtout une société qui est constituée au Sénégal, mais, on a accès à tous les documents qui le justifient», a-t-il ajouté. 
Dans le nouveau code minier que le gouvernement du Sénégal est en train de faire, il y est mentionné, d’après lui, de «façon très, très claire», que tous les contrats qui seront signés vont être publiés. 
«Le code minier, une fois qu’il est approuvé, aucun contrat ne peut plus être confidentiel. Il est important qu’on sache déjà que les contrats de pétrole, les contrats de recherche de partage, qui sont négociés par la direction des hydrocarbures, et Petrosen avant d’être validés font l’objet de longues négociations», a-t-il précisé. 

Le ministre des Mines estime qu’à ce stade-là, compte-tenu des dispositions légales, il ne faut pas également que ces gens qui, d’après lui, «sont responsables» disent à l’Etat qu’il faut aller vers l’illégalité. 

«Aller vers l’illégalité, c’est publier des contrats. Lors qu’on signait ces contrats, le président Sall n’était pas encore là. Dans ces signatures de contrat, il était clairement expliqué dans les codes que nous ne pouvons pas les publier. Le fait de ne pas publier de contrat ne veut pas dire qu’on ne publie pas toutes les recettes qui viennent des contrats», a-t-il dit. 
Le frère du président de la République est accusé d’être actionnaire de Petro-Tim, une «Société Anonyme Unipersonnelle» au capital de 10.000.000 FCFA, dont il était le gérant. 

Selon Ousmane Sonko, sur la vente d’actions de la société Petro Tim par Aliou Sall, un montant de 90 milliards devait être versé au fisc. Et pour la transaction d’exploitation des blocs pétroliers Saloum On shore et Sénégal Sud, le gouvernement a encaissé 22 milliards Cfa qui ne sont jamais arrivés dans les caisses du Trésor public. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :