Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Amadou Bâ : « Aucun projet du maire Khalifa Sall n’est bloqué au niveau du gouvernement, l’emprunt obligatoire posait des problèmes(...) »


Amadou Bâ, le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan a battu en brèches les accusations de Khalifa Sall qui estimait que l’Etat bloquait subtilement les programmes de la Mairie de Dakar à travers notamment une demande d’emprunt obligataire de 20 milliards de francs CFA, qui selon l’argentier de l’Etat, comportait un risque pour le trésor public.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 5 Février 2017 || 428 partages || 0 commentaires

Amadou Bâ est formel. Khalifa Sall ne doit s’en prendre qu’à lui-même. Aucun programme que ce soit la place de l’indépendance, la mise en place des gazons encore moins le pavage des rues de Dakar ne sont bloqués par l’Etat sénégalais. 
  
« Aucun projet du maire Khalifa Sall n’est bloqué au niveau du gouvernement. L’emprunt obligatoire (Ndlr de 20 milliards FCFA) posait des problèmes, c’est pourquoi en ma qualité du ministre des Finances et du Plan, j’ai saisi le maire de Dakar pour qu’on puisse l’aider, le soutenir, voire l’accompagner parceque cet emprunt comportait un risque pour le trésor public. Et il n’en a pas voulu », a martelé Amadou Bâ au cours de l’émission dominicale « Le Grand Jury » de Mamoudou Ibra Kane sur la RFM. 
  
Et Amadou Bâ de poursuivre « Il (Ndlr : Khalifa Sall) a jugé nécessaire de faire un recours et il a été débouté par les juridictions sénégalaises. Donc, s’il n’a pas pu réaliser certains de ses programmes, la faute est à chercher du côté du maire Khalifa Sall. C’est absolument de sa faute. Par décence, nous sommes dans une République, il y a des choses qui ne peuvent pas se faire. Le lien le plus significatif entre l’Etat et les communes se tisse à travers le trésor public. Je peux vous garantir qu’il ne m’est jamais venu à l’esprit l’idée de parler à un seul percepteur, encore moins au directeur général du trésor pour «évoquer le maire Khalifa Sall où d’un autre maire. Chaque comptable public fait son travail conformément aux lois et règlements de ce pays qui régissent sa fonction. Si Khalifa Sall a des problèmes qu’il les cherche ailleurs, mais pas au niveau de l’Etat. » 
  
Rappelons que Khalifa Sall après le comité technique, en présence du ministère des Finances et des bailleurs, Khalifa Sall avait fustigé le refus de l’emprunt obligataire de la mairie de Dakar. 
  
«Que ce soit des arguments sur la discontinuité, que ce soit des arguments sur les effets contingents, sur la délibération de mars 2014, sur l’endettement de la Ville ou sur les avances de trésorerie, l’Etat disposait de tous les éléments en juillet 2014 quand il donnait son avis de non-objection», avait fustigé Khalifa Sall. 

source: Leral.net

Dakarflash4



Nouveau commentaire :