Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Amadou Bâ : "La croissance doit être davantage génératrice d’emplois"


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 6 Décembre 2016 || 12 partages || 0 commentaires

Amadou Bâ : "La croissance doit être davantage génératrice d’emplois"
Il s’est exprimé ce mardi à Dakar, lors de la Revue de portefeuille des opérations de la banque mondiale au Sénégal. Il en profite pour déclarer ouverte la session de revue conjointe du portefeuille des projets et programmes financés par la banque mondiale au Sénégal. 

"Les interventions de la Banque mondiale ont connu une évolution importante et diversifiée et ce, au bénéfice de la croissance et de l’amélioration de la qualité de vie des populations sénégalaises", a dit le ministre de l’économie des finances et du Plan, Amadou Ba qui affirme que ‘’la banque mondiale figure parmi les partenaires techniques et financiers du Sénégal". 

Le portefeuille de la banque mondiale au Sénégal comprend 21 projets actifs dont 6 projets régionaux ainsi qu’un appui budgétaire pour un montant total d’environ 1082 millions de dollars Us, soit environ 595 milliards de FCFA. 

"La banque mondiale a pris des initiatives pour appuyer le gouvernement, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, de l’emploi des jeunes, le développement des compétences, la protection sociale, le secteur de l’énergie, des transports et le secteur de l’adduction d’eau potable’’, magnifie le ministre qui indique, par ailleurs, que la banque mondiale a concrétisé 85%, de ses engagements financiers en deux ans à hauteur de 425 milliards de FCFA. 

 Le gouvernement a consenti beaucoup d’effort pour renforcer la stabilité macro-économique et placer l’économie nationale sur une trajectoire de croissance durable. En effet, les agrégats macroéconomiques se portent bien et un taux de croissance de 6,8% est attendu en 2017, après 6,6% en 2016 et 6,5% en 2015. 

Le déficit budgétaire suit son trend baissier. De 6,7% en 2011, il a été ramené à 4,2% en 2016, avec l’ambition de le contenir à 3,7% en 2017 par la poursuite de la maximisation des ressources internes et l’optimisation des ressources externes, la rationalisation des dépenses courantes et l’amplification des efforts d’investissement pour toujours tirer la croissance vers le haut et générer beaucoup d’emplois. 

"Cette croissance doit être davantage génératrice d’emplois, surtout pour les jeunes générations, et s’opérer dans un cadre de gouvernance et d’allocution des moyens publics rigoureux pour pouvoir rendre la croiss

DakarFlash3



Nouveau commentaire :