Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Amina Poté signe son retour : «Même si je ne fais pas l’unanimité, je n’ai pas été atteinte mystiquement»


Elle était très attendue ! Amina Poté is back. L’animatrice a repris ses droits à la TFM (Télé futurs médias), après une longue absence dont elle explique les raisons ici…

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 26 Mai 2016 || 771 Partages

Amina Poté signe son retour : «Même si je ne fais pas l’unanimité, je n’ai pas été atteinte mystiquement»

Les raisons de son absence : «J’ai senti le besoin de me rapprocher de mon fils.»

«Je suis bien de retour sur le petit écran, après quelques mois d’absence. Les Sénégalais qui ont fait de moi ce que je suis devenue, sont ma principale source de motivation. C’est grâce à eux que j’ai eu la force de revenir, malgré les aléas de la vie. J’ose croire que depuis mon retour, ils sont satisfaits de mes prestations. Je constate d’ailleurs que j’ai toujours la côte, grâce à l’engouement qu’ils m’ont témoigné. En tout cas, je fais tout pour les contenter au mieux. S’agissant des raisons de mon absence, contrairement à toutes les rumeurs qui ont été rapportées, j’étais retenue par mon fils. Ce dernier vivant à l’étranger, j’ai senti le besoin, à un moment donné, de me rapprocher de lui. Je suis allée le voir pour tenter de combler un vide dû à notre séparation. Il n’y a rien de plus légitime. Je suis consciente que les Sénégalais sont férus de ma personne, mais ma famille a une place primordiale dans ma vie.»

 

Maladie ou Mystique : «Je me suis retirée pour me soigner.»

«Nous sommes tous des êtres humains et personne n’est immunisé contre les maladies. On peut tomber malade à tout moment. Je reconnais que j’ai été alitée, à plusieurs reprises, au point que j’ai même été obligée de me retirer quelque part pour me soigner. Mais, ce n’était pas non plus dramatique ou au point de m’empêcher de vaquer à mes occupations. Honnêtement, je n’irai pas jusqu’à dire que je ne crois pas au maraboutage, car c’est une réalité bien sénégalaise. Toutefois, je ne crois pas avoir été maraboutée. A force de voir le noir partout, on risque d’en broyer. Tout ce qui nous arrive est du ressort de Dieu. Je le jure sur Serigne Touba (Psl), qu’il ne m’a jamais traversé l’esprit que j’étais atteinte mystiquement. Les autres peuvent le penser, mais moi, je ne vais jamais mettre ma maladie sur le dos d’un collègue ou n’importe qui du monde des médias. Même si je ne fais pas l’unanimité autour de moi. Tous autant que nous sommes, devrons rendre compte un jour et je ne veux pas prendre le risque d’accuser des personnes injustement. Donc, mes maladies, aussi répétitives soient-elles, sont l’œuvre du Bon Dieu. Aujourd’hui, je vais beaucoup mieux et je Lui en rends grâce. Maintenant, il m’est arrivé de solliciter des prières auprès de nos vénérés marabouts. Quoi qu’on puisse dire, nous en avons toujours besoin. Maintenant que je suis sur pied, après avoir traversé une période trouble, je me rends compte que cela aurait pu être pire. Je ne peux pas certifier que je ne tomberai plus malade, mais je l’espère. Tant qu’il me restera un souffle de vie, je vais casser la baraque.»

 

Démission de la TFM : «Ce serait céder du terrain aux nouveaux venus…»

Je fais incontestablement partie des membres de la TFM (Télévision futurs médias). Mon empreinte y est, c’est Dieu qui a ainsi fait les choses et on l’accepte. Si cela ne dépendait que de moi, je serais toujours à l’avant-garde pour assurer le meilleur à mes inconditionnels et faire avancer la télé. Présenter ma démission aurait été beaucoup trop facile, car ce serait céder du terrain aux nouveaux venus. Nous étions là au tout début et nous sommes parvenus à faire monter la barre très haut, en nous dévouant corps et âme. Je ne vais pas attendre que tout soit à point pour démissionner. Je suis une lionne et ne recule devant rien. Pourquoi démissionner ? Mes supérieurs m’apprécient à ma juste valeur. Rien que pour Ndiaga Ndour (directeur de la télé) qui est mon mentor, je serai prête à tous les sacrifices, même à mourir sur un plateau, à l’image de Pape Wemba. Bouba Ndour, le directeur des programmes, n’est pas non plus en reste…»

L'observateur


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:52 Blac Chyna : En route vers la liposuccion !