Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Amina Sakho à Macky : «Quiconque touche à la maison de Wade... »


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 8 Octobre 2015 || 163 Partages

Amina Sakho à Macky : «Quiconque touche à la maison de Wade... »

Le gouvernement du Sénégal a entamé la procédure de vente des biens supposés appartenir à Karim Wade. Amina Sakho, Présidente du « Mouvement Karim Président », dans une tribune ouverte, met en garde Macky Sall que la maison d’Abdoulaye Wade au Point E ne saurait faire partie des biens à vendre.

 

« Après avoir ressuscité une Cour,  décriée par la communauté internationale, les membres des organisations des Droits de l’Homme et tous ceux qui sont épris de paix et de justice, la République Marron-Beige vient de franchir le Rubicon en enclenchant une procédure d’immatriculation puis de mise en vente de la maison familiale que Me Abdoulaye Wade avait achetée, alors que le candidat Karim Wade était encore un tout petit garçon?! », dit-elle.

 

Selon elle, « l’unanimité, les Sénégalais ont condamné ce qu’ils ont qualifié de “comble d’ignominie…” “À défaut d’offrir gracieusement une maison à son ex-mentor, le Président Macky Sall, Premier magistrat du pays, orchestre la mise en vente de la maison familiale de celui qui a fait de lui, tout ce qu’il est devenu : Directeur général de Pétrosen, ministre de l’Énergie et des Mines, ministre d’État, Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale… quelle piètre manière de rendre la monnaie à son bienfaiteur?!”, s’insurge-t-elle.

 

“Les militants du Pds, les souteneurs du candidat Karim Meïssa Wade ainsi que les défenseurs des Droits de l’Homme ont décidé de ne pas laisser faire. Trop c’est trop?!”, avertit-elle. “Si Macky Sall pousse la provocation à ce niveau intolérable, c’est parce que nous avons été trop mous. Le combat politique ne se mène pas avec des calculs. Maintenant que nous sommes mis au pied du mur, il nous reste plus qu’à nous battre. La maison familiale du Président Wade n’est pas à vendre, quiconque se hasardera à vouloir l’acheter nous trouvera sur son chemin”, dit-elle.

 

“Il importe de dénoncer avec vigueur, ceux qui lancent des opérations inopportunes, appelées : ‘Pièces blanches’ pour l’achat éventuel de la maison des Wade. Une telle posture tend – indirectement — à cautionner l’intolérable, à savoir : la mise en vente de cette maison, qui a servi de quartier général à tant de combattants de la liberté à travers l’Afrique. Non-messieurs de ‘Solidarité active’, nous avons, pour le moment, besoin de frères d’armes plus que de mécènes… Je vous invite plutôt à rejoindre le Front de la résistance que de chercher des sous pour l’achat d’une maison qui n’est pas à vendre.”, soutient-elle.
Seneweb


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >