Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aminata Touré : «La Nation ne se résume pas aux acteurs politiques»


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 25 Février 2016 || 22 Partages

Aminata Touré : «La Nation ne se résume pas aux acteurs politiques»
Pour discuter sur les points du projet de réformes de la Constitution, le président Sall appelle au dialogue. Mais face aux voix qui s’élèvent pour demander au Chef de l’Etat de revenir sur sa décision de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel pour ne pas réduire son mandat de sept (7) à cinq (5) ans, Aminata Touré monte au créneau. «La question n’est pas à l’ordre du jour», réplique l’envoyée spéciale du Président de la République. Invité de l’émission «Yoon wi», l’ancien Premier ministre encadre ainsi la concertation. Donnant d’abord, selon ses propres termes, «la philosophie de la concertation », Aminata Touré invoque «une attitude permanente du Président de la République, Macky Sall ». «Sur ces réformes aussi importantes, il est à mon avis, fondamental qu’il puisse discuter avec l’ensemble des segments de la Nation. La Nation ne se résume pas, je voudrais également le dire, aux acteurs politiques mais également aux acteurs sociaux mais aussi à la société civile, aux acteurs socio-professionnels pour que chacun s’imprègne et donne son impression sur ces réformes», explique l’ancien Premier ministre. 
  
Selon l’envoyée spéciale du Chef de l’Etat sur la Rfm, «on légifère pour nos enfants et nos petits-enfants ». Et, «pour ce qui concerne l’avis du Conseil constitutionnel, le président en a tenu compte et il ne saurait en être autrement, lui qui est le gardien de la Constitution, cela à mon avis est déjà dépassé», précise Aminata Touré. Pour elle : «Sur les autres points, il s’agit d’expliquer en profondeur sur les tenants et les aboutissants de ces réformes qui sont des réformes importantes, le blindage du mandat de cinq (5) ans, une fois renouvelable, forcément des pouvoirs de contrôle de l’Assemblée nationale, la représentation de nos concitoyens de la diaspora, le droit à l’environnement qui donne plus de pouvoirs aux populations sur nos ressources, les candidatures indépendantes, tout cela constitue une avancée démocratique très importante pour notre pays et le président de la République Macky Sall souhaite en discuter avec profondeur avec les acteurs de la vie nationale… ». 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :