Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aminata Touré, ancien Premier ministre : «L’Afrique n’est pas le berceau des violences faites aux femmes»


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 10 Décembre 2015 || 64 Partages

Aminata Touré, ancien Premier ministre : «L’Afrique n’est pas le berceau des violences faites aux femmes»
L’envoyée spéciale du Président de la République, Aminata Touré, n’est pas d’avis avec ceux qui croient qu’il y a plus de violences faites aux femmes dans le continent noir qu’ailleurs, à travers le monde. «L’Afrique n’est pas du tout le berceau des violences faites aux femmes», a-t-elle déclaré. Avant de soutenir que les violences les plus cruelles se font hors du continent, à savoir : des crimes d’honneur où un frère a le droit d’assassiner sa sœur, le phénomène du génocide des fœtus féminins, entre autres. 
Des violences que l’on retrouve dans certaine partie du monde comme l’Inde.
Selon l’ancien Premier ministre, l’Afrique, contrairement au reste du monde, n’est pas à ce niveau de violences faites aux femmes. Aminata Touré estime que l’Afrique, au contraire, a connu des femmes très célèbres, notamment au Sénégal, telles que Aline Sitoe Diatta et tant d’autres, qui ont été en parfaite adéquation avec les religions musulmanes et chrétiennes. Ce qui constitue, pour elle, des acquis à renforcer.
Aminata Touré présidait la cérémonie de présentation du livre de "Les traditions-prétextes, le statut de la femme à l'épreuve du culturel", ce jeudi 10 décembre, au Centre Culturel Blaise Senghor, de Dakar.

Seneweb

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >