Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Anderlecht : Kara parle de Steph: «Il a apporté de la stabilité»


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 19 Avril 2016 || 21 Partages

Anderlecht : Kara parle de Steph: «Il a apporté de la stabilité»

Crédité d’une belle prestation, Kara Mbodji a préféré se réjouir de la prestation de ses partenaires, dimanche, à l’issue de la victoire d’Anderlecht sur le FC Bruges (1-0). L’international sénégalais a surtout encensé son compatriote Stéphane Badji, repositionné latéral droit au cours de ce match.

«On aura besoin de tout le monde lors de ces playoffs et je trouve que Stéphane Badji et Filip Djuricic nous ont bien aidés. Badji n’est pas un back droit mais il a bien dépanné, il a apporté de la stabilité. Bruges avait un jeu très physique mais le foot est un sport de combat, on reçoit des coups et on en donne. L’important est de savoir répondre à une opposition et on l’a fait. On savait que Bruges allait imposer un duel physique et on a bien répondu. Ce n’était pas trop violent à mon goût», a confié Kara Mbodji à Sud Presse à l’issue de la rencontre. 

Et d’ajouter : «Tout le monde a fait un bon match, notamment les trois joueurs de l’entrejeu, effectivement. Le but de Tielemans nous a fait du bien mentalement car Bruges évoluait à l’extérieur et n’avait plus qu’une vingtaine de minutes pour réagir. On a su tenir le zéro et préserver le résultat. Le plus important reste la victoire, quel que soit
le niveau de jeu mais l’idéal est forcément d’allier résultat et manière».

Une victoire importante donc pour Anderlecht dans ces play-offs belges, même s’il reste du chemin à faire pour les Mauves. «Bruges est favori parce qu’il reste premier et qu’on est deuxième. Mais on continue de travailler et on se concentre sur nos prestations, avec l’envie de remporter tous les matchs. Ce dimanche, on a encore fait le boulot et on va essayer de continuer sur cette lancée», a encore dit Kara Mbodji.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:42 Blessure: Diao K. Baldé au régime spécial