Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Anderlecht a remis les pendules à l'heure


Ridicule sept jours plus tôt contre Ostende, Anderlecht a remis les choses au point en remportant le match qu'il ne devait surtout pas perdre contre La Gantoise (2-0, buts de Kara et Acheampong). Si le premier but inscrit par Kara est entaché d'une position de hors-jeu assez flagrante, la victoire de l'équipe bruxelloise ne se discute pas, tant les champions de Belgique n'ont jamais inquiété Proto, à l'exception d'une tentative de Depoitre. Malgré le parfum de crise qui a couvé toute la semaine au Parc Astrid, les Mauves restent plus que jamais dans le coup pour le titre, en attendant Bruges-Genk à 18h.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 1 Mai 2016 || 324 Partages

Anderlecht a remis les pendules à l'heure
1. Anderlecht n'est pas mort 

A chaque fois que tout le monde enterre Anderlecht, les Mauves ont cette capacité à montrer qu'ils sont toujours vivants. Il y sept jours, 10 des 11 titulaires étaient ridicules sur la pelouse du Schiervelde face à Ostende (Büttner retrouvait sa place au détriment de Deschacht). Ce dimanche, ces mêmes joueurs ont livré une prestation sérieuse, peut-être la plus aboutie des playoffs, pour dominer des Gantois inexistants. Du coup, le Sporting met la pression sur Bruges en revenant à sa hauteur, en attendant le match des Brugeois contre Genk à 18h. Il semble de plus en plus probable que le titre se jouera dans deux semaines lors d'un Bruges-Anderlecht qui s'annonce plus que bouillant. Mais quoi qu'on en dise, 13 points sur 18 sur ces playoffs, c'est un bilan très positif pour le RSCA. Comme quoi, une semaine n'est pas l'autre... 

2. Le  but hors-jeu de Kara 

Si la victoire anderlechtoise est incontestable, tant La Gantoise n'a quasiment pas existé, le premier but de la rencontre n'aurait jamais dû être validé par les arbitres. C'est même à se demander comment une telle erreur a pu se produire à ce niveau-là... Sur le coup franc donné par Büttner, au moins trois joueurs d'Anderlecht étaient en position de hors-jeu, dont Kara Mbodji qui allait finir par tromper Matz Sels. Dans le feu l'action, personne à La Gantoise n'avait visiblement remarqué l'erreur mais le ralenti est assez clair. Dommage qu'un match au sommet se décide sur un tel coup du sort, même si Gand n'aurait sans doute pas pu revendiquer quelque chose. 

3. Pour Gand, c'est fini 

Quelque chose s'est cassé à La Gantoise après la double défaite contre Bruges, en Coupe de Belgique et en championnat, en février dernier. Depuis, le jeu de l'équipe de Hein Vanhaezebrouck n'est plus aussi emballant qu'il y a quelques mois. A Genk dimanche dernier, les Buffalos avaient laissé entrevoir une embellie mais elle fut de courte durée. A l'exception d'une belle occasion de Laurent Depoitre (le seul tir cadré du match !), Gand n'a jamais inquiété Proto, qui a passé un match très tranquille. Si Bruges s'impose contre Genk à 18h, les Gantois pointeront à six points de la tête, à quatre matches de la fin. Cela ferait beaucoup (trop) pour encore espérer...

Dakarflash4



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:35 FC Barcelone - Real Madrid : les compos probables