Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Angel Castro déplume des hommes d’affaires de plus 90 millions Fcfa


Près de 100 millions grugés à des hommes d’affaires Sénégalais et investisseurs étrangers par Angèl Castro qui se faisait passer pour un bijoutier de rénommée.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 30 Avril 2016 || 750 Partages

Angel Castro déplume des hommes d’affaires de plus 90 millions Fcfa

Trois des nombreuses victimes qu’il a grugées ont comparu hier en correctionnelle pour reprocher à Georges Abedella Castro dit Angèl les faits de faux et usage de faux en écritures publiques authentiques et  escroquerie à hauteur de 93 681 699 francs. Il a reçu ces sommes faramineuses sous formes de parts ou de contribution pour achat de 25 kilogrammes d’or.

L’affaire date de 2014. Angèl Castro, par l’entremise d’un certain Juan Cervero qui était son homme de main, est entré en contact avec des hommes d’affaires sénégalais ou investisseurs pour leur proposer de l’or à vendre.  Il leur fixait rendez-vous à son somptueux bureau aux Almadies où il avait mis un dispositif sécuritaire très performant. Les entrées et sorties étaient filtrées. Sur les lieux, se trouvent un laboratoire et une raffinerie d’or de dernière génération.

Persuadé que ses proies ont mordu à l’hameçon, il leur propose  de l’or à acheter ou alors de nouer un partenariat avec lui. C’est ainsi qu’il a plumé une bonne dizaine de pigeons. Il a réussi à soustraire la somme de 10 millions Fcfa à H K, un Libano-Syrien établi au centre ville. Après avoir gagné la confiance de ce dernier, il lui montre tous les documents afférents à la société dénommée Compagnie Spécialisée dans le Raffinage de l’Or (CROM. SA) et promet de le désigner directeur commercial. Le marché conclu, il lui  réclame des parts et sans arrière-pensées, l’homme d’affaires lui fait un chèque pour le montant demandé.

Après avoir encaissé l’argent, Angel Castro devient introuvable. Après de vaines recherches, H.K, qui n’en démord pas, le surprend aux Almadies pour lui réclamer son argent. Il s’en suivra une violente altercation. De peur de se faire tuer, H.K se retire et décide de saisir la justice.

Ainsi, six soi-transmis seront servis à Angèl Castro par la gendarmerie sur instruction du maître des poursuites. Il refuse de déférer aux convocations jusqu’au jour où il est surpris par le plaignant qui suivait ses mouvements. Ce dernier était accompagné de  gendarmes. Il sera interrogé et mis à la disposition du parquet qui l’a placé sous mandat de dépôt.

Alors qu’il est en détention, il fait l’objet d’une nouvelle plainte de la part d’un investisseur Italien du nom de Paulo Moura qui lui réclame 67.000.000 Fcfa pour l’achat de 25 kilogrammes d’or. Comme l’autre victime, il a été séduit par les installations sophistiquées de Angèl, de son entourage et des documents de CROM.SA.

Le troisième plaignant qui n’a pas comparu à la barre du nom de Adriano Montéléone avait remis au mis en cause 20 millions comme quote-part pour achat d’or. Lui aussi n’a pas vu la plus petite pépite.

Les plaidoiries entre la partie civile et la défense ont été âpres. Les avocats des victimes ont qualifié Angèl d’escroc de grande classe qui a usé de plusieurs subterfuges manœuvriers pour tromper la bonne foi de ses clients. Il a aussi tout fait pour échapper à la justice. Pour les délits précités, ils ont réclamé son maintien dans les liens de la prévention et le payement des sommes dues assorties à des dommages et intérêts.

Le substitut du procureur a le délit de faux et usage de faux en écritures authentiques et retenu l’escroquerie qu’il qualifie de grande échelle. Il a requis contre Angèl Castro une condamnation ferme de dix ans, une amende de 10 millions et une interdiction de séjour à sa sortie de prison. Affaire mise en délibéré pour le 14 Juin.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :