Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Appel des layènnes : « Serigne Touba, Maodo… ont reconnu que Limamou Lahi est le Mahdi »


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 8 Mai 2016 || 1825 Partages

Appel des layènnes : « Serigne Touba, Maodo… ont reconnu que Limamou Lahi est le Mahdi »

C’est Seydina Issa Thiaw Laye, fils aîné du Khalife général des Layènnes, Chérif Abdoulaye Thiaw Laye, qui a procédé à la cérémonie d’ouverture de la 136e Appel de Seydina Limamou Lahi au mausolée de Cambérène. Devant des milliers de fidèles venus de partout, Seydina Issa Thiaw Laye, coordonnateur de l’Appel, a d’abord rappelé la force des layènnes. « Notre force c’est “la ilaaha ila lah” », dit-il.

Comme pour dire que le guide suprême de la confrérie layènne a toujours appelé au retour à Dieu. C’est ainsi que le fils aîné du Khalife invite les croyants « à cultiver le culte de la détermination et de l’amour du prochain, comme l’a toujours enseigné Baye Laye (Seydina Limamou Lahi). Car promenez-vous dans Cambérène, toutes les familles religieuses ont une maison familiale. Il y a même une église », a-t-il soutenu d’emblée.

Une manière d’introduire le thème de cette année : « le dialogue : une solution aux crises actuelles ». Un thème bien choisi et qui est dans son contexte vu que les politiques et les syndicats tirent à boulets rouges sur l’État. « J’invite tous les acteurs de l’éducation à se battre pour une bonne éducation de nos enfants. Que les normes académiques soient respectées par tous les acteurs. Sinon nos diplômes n’auront plus de valeur sur le marché international et c’est l’avenir de nos enfants qui sera hypothéqué, alors que l’école sénégalaise était une référence dans le monde », dit-il.

« Il est inconcevable, ajoute-t-il, que certains nagent dans l’opulence au moment où d’autres vivent dans l’extrême pauvreté. C’est la non-prise en charge des pauvres qui est à l’origine des tensions qui secouent le monde : le terrorisme et j’en passe. Tant que les riches n’aident pas les pauvres, le monde vivra toujours sous tension ». 

L’autre point sur lequel le coordonnateur de l’appel a insisté, c’est sur l’unification des familles religieuses. Selon lui, il ne devrait même pas y avoir de famille de telle ou telle. « Tous les chefs religieux (Serigne Touba, Maodo Malick, …) ont reconnu et soutenu que c’est Seydina Limamou Lahi qui est le Mahdi. Ce qui signifie que tous les musulmans doivent se mettre derrière le Mahdi. Qu’il n’y ait plus telle ou telle confrérie au Sénégal », conclut-il.


Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 09/05/2016 00:23
Les thèmes abordés lors de ce 136e Appel sont vraiment d'actualité. Bravo.

2.Posté par sadikh le 09/05/2016 00:23
Serigne touba n'a que le Prophète mouhammad rassoulillah psl ou il était son serviteur jusqu'à ce que le bon Dieu lui donna de ce qu il ne donnera a personne que lui seul. Donc celui qui veut ce grade il faudra aller le réclamer au bon Dieu. En plus pour ces genre de debat il faudra mettre hors serigne touba . Dieureudieuf serigne touba

3.Posté par sadikh le 09/05/2016 00:24
Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (Aḥmad ibn Muḥammad ibn Ḥabīb Allāh) dit Khadimoul Rassoul (en arabe : « serviteur du prophète Mahomet ») et Serigne Touba (le marabout de Touba), né en 1853 à Mbacké (anciennement Mbacké-Baol)

Nouveau commentaire :