Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Appui aux détenus: Cheikh Amar offre le Magal aux prisonniers de Dakar


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 26 Novembre 2015 || 65 Partages

Parce qu’il ne rate pas une occasion de magnifier Touba et son fondateur, le patron de Tse, Cheikh Amar, a offert le Magal aux prisonniers du département de Dakar.

 

Le zikr est entonné d’une voix puissante et entraînante. Une main à l’oreille, l’autre sur des feuillets, l’homme répète rythmiquement l’un des noms de Dieu. «La Ilaha Ila Allah» «La Ilaha Ila Allah». Encore et encore ! Subjugué, l’auditorium reste accroché à l’intensité de cette mélodie. Le temps suspend son vol et l’instant d’un feuillet de «Khassaïdes», les barrières entre prisonniers, gardes pénitentiaires et milliardaire s’effacent pour ne laisser apparaitre que de simples hommes. Des hommes mus par le même amour envers leur Créateur et son Serviteur et le serviteur de ce Serviteur. Hier, les prisonniers de Rebeuss ont magnifié Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul. Mourides, layennes, tijanes ou musulmans sans obédience ont fêté le retour d’exil du fils de Mame Diarra. Et pour l’occasion, c’est Cheikh Amar qui régale. L’homme d’affaires ne s’est pas fait prier pour accepter le parrainage de cette journée dédiée au chantre du Mouridisme. Bœufs, riz…

 

5 millions FCfa aux prisons de Dakar

Le patron du Tse n’a pas lésiné sur les moyens pour montrer toute sa gratitude d’avoir été choisi parrain d’une telle journée. «J’ai acheté tout ce qu’il faut pour qu’ils mangent et boivent à satiété. De sorte à pouvoir réciter le Coran et les Khassaïdes dans des conditions optimales», dit-il, en tendant de temps en temps l’oreille vers les «Zikr» qui, au loin, s’élèvent encore. Et parce qu’il se définit comme la mascotte de Touba, Cheikh Amar a voulu faire les choses en grand. Un million pour la Mac de Rebeuss et cela ne s’arrête pas là. Il dit : «J’ai été initialement sollicité pour cette prison, mais je ne pouvais décemment pas ne m’occuper que de celle-là, alors que Dakar compte quatre (4) autres lieux d’enfermement». De fait, le milliardaire a consacré la même somme à chacune de ces prisons, dans l’espoir que les détenus puissent magnifier le père de feu Serigne Saliou comme il se doit. «Comme ils ne peuvent pas venir à moi, je suis venu à eux pour les soutenir et leur redonner le moral», lance-t-il, toujours dans l’enceinte de Rebeuss. A ses côtés, l’adjudant Ismaëla Ndiaye, chef de cour, exprime toute la gratitude de l’Administration. L’occasion faisant le larron, ce dernier se fait avocat des prisonniers auprès de l’homme d’affaires. «Dans l’organisation des chambres, des prisonniers qui sont enseignants, maîtres coraniques font volontiers bénéficier de leur savoir aux autres. Je vous demande dans cette optique de recruter les anciens prisonniers.» Une manière d’encourager la réinsertion des laissés-pour-compte dans un domaine laissé-pour-compte par une jeunesse à qui, les marabouts de Touba, demandent le retour vers la terre. A la manière de Cheikh Amar !
L'observateur


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:08 Beyoncé, déjà nominée 62 fois aux Grammy Awards

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:48 Les Kardashian refusent que Blac Chyna prenne leur nom