Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Après 40 ans de solidité et de loyauté : Fin de mission pour les Fokker


Acquis en 1976, les avions « Fokker F 27 » symbolisaient la fierté et la souveraineté d’une jeune nation dotée d’une Armée de l’Air en pleine montée en puissance. Après 40 ans de services au cours desquels ils ont été soumis à très rude épreuve, il ne reste plus, rappelle le journal Le Témoin, que deux Fokker parmi les six achetés en 1976 sous le magistère du Président Senghor. Car, avant-hier, au Mali, l’un des derniers Mohicans de notre Armée de l’Air a fait un atterrissage forcé au cours duquel il a subi des dégâts importants.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 4 Novembre 2015 || 33 Partages

Après 40 ans de solidité et de loyauté : Fin de mission pour les Fokker
Après l’avion de Sénégalair, qui s’est écrasé en mer en août dernier, un Fokker F 27 de l’Armée a échappé de justesse à une catastrophe aérienne. En provenance de Bamako pour Dakar, cet avion militaire a été obligé de faire un atterrissage d’urgence dans un « champ de patates » à Kayes (Mali) pour éviter un crash et pertes en vies humaines. Heureusement qu’il s’agissait d’un Fokker, un appareil dont la solidité et la fiabilité ne sont plus à démonter. A l’occasion de cet accident survenu au Mali, les Fokker ont miraculeusement prouvé qu’ils savent défier le ciel, la terre et le temps. Ce qui n’est pas évident pour ce type d’avion qui a déjà atteint son potentiel voire sa durée de vie. Tenez ! Sur les six Fokker acquis en 1976, il y a plus de 40 ans, il ne restait que deux appareils qui continuaient toujours à faire les corvées de l’air. Et l’un d’entre eux, qui vient juste d’échapper à un crash, va sans doute succomber à ses « blessures » pour ne pas dire aux dégâts matériels qu’il a subis à l’occasion de cet atterrissage en catastrophe. 

A en croire le commandant (Er) Mamadou Sèye, ancien pilote de l’hélicoptère de commandement du président de la République, les Fokker F 27, qui avaient comme noms « Asfa », « Djologne », « Casamance » et « Bargny », ont fait leurs preuves et leurs temps. « Après 40 ans, s’il n’y a jamais eu de crash d’un Fokker, c’est grâce au professionnalisme des pilotes de l’armée sénégalaise et à la rigueur et au sérieux de nos brillants mécaniciens de Ouakam. Il est grand temps de ranger dans les musées ces Fokker introuvables même dans les pays sous-développés. D’ailleurs, certains observateurs ou passionnés de l’aviation se demandent encore comment l’Armée sénégalaise se débrouille pour obtenir des pièces de rechange pour ces appareils dont la fabrication a été arrêtée depuis longtemps. Heureusement que le président de la République Macky Sall, chef suprême des Armées, sur proposition des autorités de l’Armée, a déclenché une révolution aéronautique, ces deux dernières années, en dotant l’Armée de l’Air de plusieurs avions, hélicoptères de combat et de transport. Encore mieux, la « Pointe de Sangomar », ou l’ancien avion présidentiel offert à l’Armée, sera bientôt de retour à Dakar et opérationnel puisque les derniers travaux sont presque terminés. 
leral

DakarFlash3




1.Posté par jet set massage le 04/11/2015 16:15
NOS SERVICES ET PRIX:
1- MASSAGE CATHEGORIE RELAXANT: 15.000F
a- MASSAGE TONIFIANT: 15.000F
b- MASSAGE RELAXANT : 15.000F
c- MASSAGE LOMI-LOMI : 15.000F

2- MASSAGE CATHEGORIE SENSUEL: 20.000F
a- MASSAGE SAVONNAGE: 30.000F
b- MASSAGE SENSUEL : 20.000F
c- MASSAGE SENEGALAIS: 20.000F
d- MASSAGE A L'AMERICAIN: 20.000F
N.B: PROMOTION SUR LES MASSAGES SENSUEL:
1 SEANCE ACHETEE (20.000F) = 1 SEANCE OFFERTE A 10.000F
TEL: 77 598 76 89 / 77 181 19 99
SATISFACTION ASSURÉE.

Nouveau commentaire :